Placements

L'investissement durable

Dans une optique de diversification de votre patrimoine, vous pouvez investir sur des supports de long terme : forêt, groupements viticoles, SCPI, FCPR. Notre recommandation est de n'y investir qu'une faible proportion de vos actifs, entre 5 % et 10 % maximum, mais d'y consacrer malgré tout une partie de votre patrimoine, avec les conseils de votre gérant privé...

Pourquoi investir sur des supports de long terme ?

Plusieurs raisons :

  • L'aspect fiscal impose des délais de détention longs (8 ou 10 ans) pour optimiser l'investissement.
  • L'horizon de retour sur investissement sur des produits à maturité longue comme le financier (FCPR), l'immobilier, la vigne ou la forêt.

Ces produits doivent tenir leur place pour allonger la courbe de placements bancaires liquides au jour le jour jusqu'à ces investissements dont il ne faut pas attendre de liquidités avant plusieurs années.

Les parts de groupements forestiers

L'avantage fiscal, sous respect de certaines conditions, est de 18 % du montant de la souscription dans la limite de 5 700 € pour une personne seule1.

L'effet de levier fiscal n'est pas l'unique motivation d'investissement car la souscription minimale est de 100 000 € et les parts de groupements forestiers doivent être détenues au moins 8 ans. Néanmoins l'atout fiscal peut être l'exonération d'ISF à hauteur des 3/4, sous conditions.

Il s'agit d'un investissement dans un actif tangible, dé-corrélé des marchés financiers et permettant une diversification patrimoniale.

Les parts de groupements viticoles

Investir dans la vigne relève de la passion ou du plaisir. Il n'y a pas d'avantage fiscal à la souscription, donc pas de délai de conservation.

Néanmoins le montant de la souscription est exonéré :

  • d'ISF, après 2 ans de détention2 : à hauteur des 3/4 de leur sa valeur jusqu'à 102 717 €, et à hauteur de la moitié, au-delà.
  • Partiellement de droits d'enregistrement (succession et donation)2.

La rémunération, faible, fait parfois l'objet d'un paiement en nature (bouteilles), ajoutant à l'originalité de l'investissement.

Les parts de Société Civile de Placement Immobilier

La SCPI aussi appelée "pierre-papier" permet aux épargnants d'investir leurs capitaux dans l'immobilier de bureaux, de locaux commerciaux ou d'habitation avec un faible montant.

La gestion immobilière est réalisée par la SCPI et donne lieu à des loyers, soit des revenus fonciers versés aux épargnants. Aucun avantage fiscal sauf s'il s'agit d'une SCPI d'habitation Duflot : réduction d'impôt sur le revenu.

Le bémol : le marché secondaire peut être étroit et la revente des parts s'avérer difficile.

Les parts de Fonds Collectif de Placement à Risque

Le FCPR s'adresse à des investisseurs avertis, acceptant de mobiliser leur épargne pour 5 ans minimum, en réalité souvent de 8 à 10 ans. Pendant ce temps, leur épargne est illiquide.

Les gérants investissent dans des sociétés de petites et moyennes capitalisations dont ils espèrent qu'elles vont fortement se valoriser. L'objectif est de dégager une plus-value, exonérée si :

  • le FCPR est détenu depuis plus de 5 ans
  • les dividendes et plus-values ont été réinvestis pendant cette période.

Ce type d'investissement comporte des risques de pertes en capital et une espérance de gain important.

1 Ou 11 400 € pour un couple marié ou lié par un PACS, soumis à imposition commune.

2 Sous respect de certaines conditions.