Retour à l'accueil

 

Menu de navigation principal

Accès à vos comptes

:

:

Sécurité | Problème de connexion

  • Autre moyen d'authentification
  • DécouvrirFilbanqueSouscrire

    Menu de navigation secondaire

    > cic.fr: Banque Transatlantique > Nos publications > Pourquoi faut-il diversifier votre patrimoine ?

    Placements

    Pourquoi faut-il diversifier votre patrimoine ?

    La sagesse populaire dit qu'il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. La notion de diversification est très ancienne mais quelle pertinence revêt-elle aujourd'hui dans un contexte économique, juridique et fiscal tourmenté ? Les réponses de Didier Simondet, direction banque privée.

    Ce contenu vidéo requiert Adobe Flash Player.

    Télécharger Adobe Flash player

    Question 1 : Didier Simondet, pourquoi est-il nécessaire de diversifier son patrimoine ?

    Didier Simondet : La diversification, c'est à la fois un facteur de sécurité et de performance... au-delà de son côté peut-être un peu traditionnel, tarte à la crème, académique voire un peu superficiel, je pense que la diversification retrouve tout son sens dans une période telle que nous la vivons aujourd'hui : une période de crise, où nos clients comme nous-mêmes, nous interrogeons beaucoup sur l'avenir de l'environnement fiscal, économique, et avons un peu de mal à nous situer par rapport à tout cela.

    Et donc de ce fait, cette diversification va nous permettre d'être beaucoup plus sécurisants tout en ne renonçant pas à capter de la performance parce que la crise est souvent une source d'opportunités supplémentaires.

    Question 2 : Alors, justement, dans quels domaines faut-il se diriger ?

    Didier Simondet : Différentes opportunités s'offrent à vous, à propos desquelles nous pouvons vous accompagner : la gestion d'actifs traditionnels financiers mais également nous proposons d'investir et de trouver des solutions d'investissement dans l'immobilier, dans le private equity, dans le foncier (les forêts, les vignes, par exemple...), dans l'art... mais également sur des domaines qui sont des préoccupations du chef d'entreprise telles que sa rémunération ou sa prévoyance.

    On vous accompagne là aujourd'hui sur des domaines plus divers peut-être que ceux que traditionnellement nous avions l'habitude d'aborder avec vous.

    Question 3 : Faut-il pour autant renoncer à la performance ?

    Didier Simondet : Certainement pas ! Ce serait certainement la pire des choses ! Cette période de crise, c'est une période d'opportunités. Ces opportunités génèreront de la performance et cette performance s'exprimera d'une part traditionnellement en pourcentage de progression de la valeur des actifs mais également source de performance au sens satisfaction au sens très large du terme.

    Je prendrai un exemple : celui du chef d'entreprise qui souhaite réinvestir une partie de ses capitaux dans des projets industriels de jeunes créateurs ou de créateurs déjà plus matures et qui va retirer de cet investissement non seulement, évidemment, une performance financière mais également une satisfaction parce qu'il va participer au projet, à l'évolution de ce projet et apporter à la fois son savoir-faire, sa compétence et son expertise...

    Nous contacter
    Toutes les coordonnées pour contacter la Banque Transatlantique.

    © Banque Transatlantique - octobre 2012 - Réalisation vidéo : actuenligne

     
    Réalisation RSS