XX/XX/2015

Interview Webcam |

Bureaux de représentation : Le Mexique

Le CIC accompagne les entreprises françaises qui souhaitent se développer sur de nouveaux marchés avec l'appui de ses 40 bureaux de représentation à travers le monde. Nos représentants à l'étranger parlent de leur pays, des tendances du marché, de l'intérêt pour une entreprise française de s'y développer et de leur expérience sur le terrain...

Transcription de la vidéo

Les opportunités pour une entreprise française

Présentation

OS : Bonjour, je suis Olivier Soulard, je vis au Mexique depuis 8 ans, et je suis directeur du bureau basé à Mexico depuis 6 ans aujourd'hui.

Question 1 : Pourquoi une entreprise française a-t-elle intérêt à venir se développer au Mexique ?

OS : Les intérêts sont multiples. Premièrement, nous avons au Mexique de grands donneurs d'ordres américains et européens et aussi de grands donneurs d'ordres nationaux. Nous avons donc un socle industriel qui correspond aux standards occidentaux.

Deuxième point, le Mexique permet de rayonner vers l'Amérique du Sud, l'Amérique centrale, et vers les États-Unis. Enfin, il faut prendre en compte que l'offre française est très valorisée.

Dernier point, pour s'implanter au Mexique, les formalités sont relativement simples et les capitaux, les investisseurs et les actionnaires peuvent être étrangers, comme les dirigeants. Il n'y a pas de contrôle des changes et nous sommes en zone dollar.

L'accompagnement du bureau de représentation

Question 2 : Quel accompagnement proposez-vous à une entreprise française qui souhaite s'installer là-bas ? Avez-vous un exemple ?

OS : Oui, en étroite collaboration avec le chargé d'affaires internationales, qui connaît parfaitement le profil de notre client en France, ses services et ses produits, nous approchons le marché mexicain.

La difficulté est qu'il s'agit d'un marché relativement vaste. Donc, nous défrichons le marché. Nous analysons quels sont les acteurs à approcher. Je vous donne un exemple : nous avons présenté à un de nos clients, qui est un laboratoire parapharmaceutique, une société mexicaine qui avait le même profil sur place, pour introduire les produits de notre client français. Le laboratoire pharmaceutique mexicain était précisément en recherche d'augmentation et de diversification de son offre, et aujourd'hui, un accord commercial a été signé entre les deux parties et les produits français sont commercialisés au Mexique.

Question 3 : Et du point de vue bancaire, quel est votre accompagnement ?

OS : L'accompagnement bancaire est multiple. Nous pouvons, dans le cas de création d'entreprise, recommander des banques locales pour l'ouverture d'un compte. Nous pouvons apporter les contre-garanties de notre banque aux banques locales pour appuyer nos clients dans leurs projets en local, et nous pouvons proposer des crédits exports qui sont des financements de l'importateur, mexicain en l'occurrence, et qui sont d'ailleurs très importants au Mexique puisque l'accès au crédit bancaire local pour les PME est relativement onéreux.

Le conseil pour bien mener un premier rendez-vous

Question 4 : Et pour finir, quel conseil donneriez-vous à une entreprise française pour bien mener son premier rendez-vous commercial au Mexique ?

OS : La société française devra prendre son temps et faire preuve de patience. Les Mexicains recherchent un partenaire, voire un ami, et cherchent à connaître leur interlocuteur avant tout.

Donc il faudra prendre beaucoup de temps pour aller sur des sujets personnels et familiaux. Il faut prendre en compte que le dirigeant est le décideur donc il faut parler au dirigeant, et ce décideur a en général un sens très aigu des affaires.

Olivier Soulard, merci !

OS : Merci. Au revoir, j'espère vous voir prochainement ici.

Repères économiques en 2014

  • PIB Nominal : 1 261 Mrd$
  • PIB/habitant : 16 463$
  • Réserves : 190 Mrd$ (15,1% du PIB)
  • Dette publique/PIB : 39,7%
  • Taux de croissance : 2,4%
  • Taux de chômage : 4,9%
  • Taux d'inflation : 1,4%