XX/XX/2015
Entreprises Dossiers Actualités pays République Tchèque

Interview Webcam |

Bureaux de représentation : La République Tchèque

Le CIC accompagne les entreprises françaises qui souhaitent se développer sur de nouveaux marchés avec l'appui de ses 40 bureaux de représentation à travers le monde. Nos représentants à l'étranger parlent de leur pays, des tendances du marché, de l'intérêt pour une entreprise française de s'y développer et de leur expérience sur le terrain...

Transcription de la vidéo

La situation économique

Présentation

ZS : Bonjour, je suis Zdenka Stíbalová, je suis Tchèque, je suis née ici à Prague. Je travaille pour le bureau de représentation à Prague depuis 10 ans, et j'assure sa direction depuis 5 ans.

Question 1 : Aujourd'hui quelle est la situation économique de la République Tchèque ?

ZS : Le pays a été touché par la crise, comme les pays voisins, mais l'impact ici a été plutôt faible. Le pays revient à la croissance, même si c'est faible pour le moment, surtout grâce à l'orientation technique du pays. La Tchéquie cherche à maintenir sa compétitivité, surtout en développant des activités à forte valeur ajoutée dans le secteur des biotechnologies, des produits pharmaceutiques, ou dans la recherche et développement, et ce soutien des nouvelles technologies devient la stratégie nationale de la.

Les opportunités pour une entreprise française

Question 2 : Selon vous, pourquoi une entreprise française a-t-elle intérêt à s'installer là-bas ?

ZS : La Tchéquie est un pays véritablement imprégné par l'esprit industriel et le développement technique. C'est un pays où le coût de main d'½uvre reste modéré. Le pays dispose de nombreux atouts, comme un réseau routier et ferroviaire assez dense, la proximité géographique, un cadre juridique adapté aux habitudes européennes. On peut donc dire que la Tchéquie est le marché test de vos approches en Europe centrale.

L'accompagnement du bureau de représentation

Question 3 : Comment accompagnez-vous les entreprises françaises sur place ?

ZS : Les membres du bureau sont originaires du pays, bilingues et sont habitués à travailler dans tous les domaines possibles de l'économie locale. Concrètement, nous accompagnons nos clients en fonction de leurs besoins, nous travaillons le plus souvent dans les secteurs porteurs de l'économie locale. Nous avons donc trouvé des sous-traitants industriels pour un client qui travaille dans le secteur aéronautique, ce qui nécessite une précision et un professionnalisme extrêmes, ou encore des partenaires industriels pour une société qui s'occupe de fondations géologiques. Puisque le pouvoir d'achat des Tchèques monte, il est aussi possible de rechercher des partenaires commerciaux. Mais il faut dire que notre support ne se limite pas à ces services de recherche et de marketing, nous pouvons aussi assurer un accompagnement sur les questions d'assurances ou les questions bancaires. Nous avons des partenaires locaux, nous avons des banques avec lesquelles nous collaborons et donc nous pouvons assurer des montages financiers, nous pouvons assurer des ouvertures de comptes en local, nous pouvons aider nos clients qui sont déjà implantés dans le pays, faciliter leurs contacts avec le secteur bancaire tchèque. Par exemple, nous avons eu récemment un client qui a approché un cabinet de brevets industriels pour s'implanter dans le pays, s'est adressé à nous et on lui a assuré un accompagnement pour sa domiciliation bancaire.

Le conseil pour bien mener un premier rendez-vous

Question 4 : Au final, quel est votre conseil pour bien mener un premier rendez-vous commercial en Tchéquie ?

ZS : Le pays, au niveau économique, reste sous influence germanique en ce qui concerne la mentalité. C'est-à-dire que la précision, la ponctualité sont bien présentes partout ici. Donc pour réaliser un premier rendez-vous, il faut bien le préparer, il faut identifier clairement l'objet de la discussion, mais il faut surtout assurer le suivi. Parce que si un rendez-vous est accepté, ce n'est pas par politesse et les attentes du suivi sont souvent très hautes.

Zdenka Stíbalová, merci !

ZS : (en tchèque) Nous nous réjouissons de vous voir en République tchèque.

Repères économiques en 2014

  • PIB/habitant : 19 529 $
  • Inflation : 0,4%
  • Taux de chômage : 6,1%
  • Relation bilatérale avec la France : La France est le 5e investisseur étranger en République Tchèque, derrière les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Autriche et le Luxembourg. Les exportations françaises vers la République Tchèque ont progressé de +5% en 2013, pour atteindre 3,39 Mrd$, et devient le 8e fournisseur du pays, devançant l'Autriche. La France demeure le 4e client de la République Tchèque.
  • Taux de croissance en 2014 : 2%
  • Prévision de croissance en 2015 : 2,8%
  • Exportations : 147 Mrd$
  • Importations : -135 Mrd$
  • Balance commerciale : 12 Mrd$ (soit 5,6% du PIB)