e-factures |

Pourquoi passer à la facture électronique ?

La transition numérique de l'économie est en cours. Elle concerne toutes les relations économiques : B2B, B2C, B2A. De profonds changements réglementaires accompagnent cette transition. Dans les 5 années qui viennent, des factures échangées entre les entreprises de toute taille, les professionnels, les commerçants, les associations, les administrations et les collectivités, devront être émises et reçues en format électronique.

Transcription de la vidéo

Pourquoi passer à la facture électronique ?

Autant le dire : pour une entreprise, la comptabilité et en particulier le suivi de la facturation : c'est devenu un vrai casse-tête !

Et ça n'a pas toujours été le cas. Tenez, prenons l'exemple de Monsieur Léon, boulanger depuis des générations. Savez-vous qu'il y a quelques siècles, ses ancêtres n'avaient aucun livre comptable pour gérer leur commerce ? Comment faisaient-ils pour suivre les encaissements ? C'est tout simple : ils utilisaient le principe de la « taille » !

Comment ça marchait ? Pour chaque client et à chaque vente, le boulanger se servait de bâtons de noisetier fendus en deux sur lesquels il faisait une encoche correspondante à la taille du pain vendu (une moitié pour le boulanger, l'autre pour le client. Et pour définir le prix et encaisser à la fin du mois, il suffisait pour le boulanger de comptabiliser le nombre et la taille des encoches sur les deux bâtons. Dès lors, aucune contestation possible, chacun pouvait contrôler ! Simple et efficace !

Bien sûr, les générations suivantes ont adopté des méthodes... disons plus « conventionnelles », mais parfois plus fastidieuses, notamment pour assurer le suivi des factures.

D'ailleurs, prenez le cas de Monsieur Paul, le petit-fils de Monsieur Léon. Il dirige une PME en informatique. C'est souvent un véritable effort pour lui de suivre sa facturation à la fin du mois : il doit poster ses factures, appeler ses clients, pointer les paiements, relancer, vérifier que le règlement est effectif, rappeler encore. Bref entre l'émission de la facture et son paiement : un vrai parcours du combattant ! Monsieur Paul est parfois nostalgique de l'encoche sur le bâton de ses ancêtres.

La solution ? Notre service e-factures !

e-factures by Épithète : de quoi s'agit-il ?

Bien plus qu'un simple logiciel comptable, il s'agit d'un véritable portail collaboratif sécurisé, qui permet d'abord à tous les acteurs concernés par chaque facture d'échanger en toute confidentialité : un artisan, un professionnel, une entreprise, une collectivité locale, une ETI ou une Grande Entreprise, leurs clients, leurs fournisseurs, et leur expert-comptable... chacun peut intervenir sur le même dossier de facture au sein de cet espace. Un vrai gain de temps pour tous les acteurs économiques, abonnés à e-factures ou non-abonnés, via un portail dédié le portail Épithète !

Deuxième avantage, tous ces abonnés e-factures peuvent gérer de façon sécurisée toutes leurs factures, depuis leur émission jusqu'à leur paiement, et la réconciliation, le lettrage.

Voyez plutôt :

Concrètement, il peut :

  • créer et émettre des factures sous tous les formats ;
  • suivre les factures jusqu'à leur paiement ou encaissement  ;
  • demander le financement éventuel d'une facture à son conseiller bancaire, son factor ;
  • préparer les écritures comptables dans la foulée d'un paiement ;
  • réconcilier les dossiers de facture avec les écritures bancaires .

Finalement, grâce au service e-factures, Monsieur Paul :

  • simplifie sa gestion administrative ;
  • réduit ses coûts de recouvrement des factures ;
  • gagne du temps pour son service comptable ;
  • mais surtout il optimise sa relation client, et sa relation fournisseur ! ;

Et justement, pour les clients et pour les fournisseurs, c'est aussi tout bénéfice : ils tirent de vrais avantages de la traçabilité et de la sécurité des échanges. Ils peuvent par exemple être facilement avertis en cas de changement de coordonnées bancaires de Monsieur Paul ou même se protéger contre le risque de fausse facture. Et puis surtout, plus d'appels de relance !

Tout le monde y gagne !