XX/XX/2015
Entreprises Dossiers Exportez sans risque d'impayés avec l'affacturage

Exportations |

Exportez sans risque d'impayés avec l'affacturage

Délais et retards de paiement, difficultés de recouvrement, risques d'impayés... le développement à l'international comporte des risques pour la trésorerie des entreprises. Patrick Folliot, spécialiste de l'affacturage, nous explique l'intérêt d'utiliser cette technique pour sécuriser le poste clients, donc la trésorerie de l'entreprise, dans une démarche export.

Transcription de la vidéo

Exportez sans risque d'impayés avec l'affacturage

De plus en plus d'entreprises ont recours à l'affacturage, c'est d'autant plus une nécessité pour une entreprise qui exporte à l'international, pourquoi ?

Patrick Folliot : L'affacturage à l'export, c'est vraiment la base de la sécurisation du chiffre d'affaires export pour tout type d'entreprise et particulièrement pour celles qui se lancent à l'export. Les services apportés par l'affacturage, la garantie du paiement, le financement immédiat, la relance, le recouvrement, ont du sens sur le marché domestique mais en ont encore plus à l'international. Parce qu'à l'international, tout est toujours un peu plus compliqué. Nous ne sommes plus chez nous, nous ne sommes plus dans notre culture ; ce n'est plus la même langue, ce n'est plus le même cadre juridique, et on a beaucoup plus de difficultés à maîtriser le recouvrement de ces créances, et même la solvabilité de ces clients.

Même au sein de l'Europe, les habitudes sont très différentes. Et cela se traduit d'ailleurs dans les délais moyens de retard de règlement des factures, puisque, pour vous donner un exemple, en France, on est à peu près à 12 jours de retard, et chez nos voisins portugais, on est pourtant proches, on est à 32 jours.

Patrick Folliot, comment intervenez-vous à l'international ?

Patrick Folliot : Nous avons des experts polyglottes qui connaissent très bien les modalités de règlement et de recouvrement dans ces pays, et qui vont se substituer à l'entreprise cliente, à vous, à vos services pour aller faire ce recouvrement dès l'instant où vous nous aurez cédé la créance et où nous vous l'aurons financée.

À quel type d'entreprise s'adresse l'affacturage ?

Patrick Folliot : L'affacturage, en général, s'adresse à tout type d'entreprise, petite, moyenne, plus grande. qu'elle soit en création ou en développement. Quand une entreprise se développe à l'export, on est capables de lui apporter, dès le premier euro de chiffre d'affaires fait à l'international, des solutions d'accompagnement à l'export, via le financement et la garantie des créances que vous allez faire avec vos nouveaux clients européens ou ailleurs.

C'est déjà un métier en soi de faire du recouvrement de créances, mais encore plus à l'export, parce qu'il faut connaître les règlementations locales, les coutumes, les habitudes de règlement. Et même dans des pays très proches de la France, même au sein de l'Europe, les habitudes sont très différentes.

L'affacturage, c'est une manière de se développer de façon sécurisée et professionnelle à l'export.