Menu de navigation principal

Accès à vos comptes

:

:

Sécurité | Problème de connexion

  • Autre moyen d'authentification
  • DécouvrirFilbanqueSouscrire

    Menu de navigation secondaire

    > cic.fr: Entreprises > Ingénierie financière > Financements structurés

    Les financements structurés

    Démultipliez votre croissance grâce à l'augmentation d'actifs

    Le CIC dispose d'un réseau d'experts régionaux dédiés à la mise en œuvre de financements structurés. Notre parfaite connaissance du tissu économique local vous permet de connaître, pour mieux les saisir, toutes les opportunités de croissance externe, en France comme à l'étranger. Avec vous, nous élaborons les montages juridiques et financiers appropriés en vue de développer votre activité.

    Les différents types de financements

     

    Nous intervenons dans trois catégories de financements structurés ou spécialisés :

    • les financements d'acquisition de sociétés dans lesquels la charge de la dette d'acquisition est assurée par les résultats de la cible, via des remontées de dividendes.
    • les financements d'actifs, afin de lever en masse les capitaux nécessaires à la croissance des entreprises en développement rapide.
    • les financements à effet de levier, pour dynamiser votre investissement dans des entreprises en retournement ou en restructuration.

    Un financement réparti sur plusieurs établissements financiers

    La mise en place de lignes de financement peut rendre nécessaire la participation de plusieurs établissements financiers. Le chef d'entreprise peut décider de confier :

    • l'ensemble de l'opération à une banque qui devra réaliser la transaction et aller chercher le refinancement auprès d'autres établissements.
    • à un établissement, le rôle d'arrangeur : coordinateur des relations entre tous les établissements financiers, pour le montage de la dette, des garanties, avant la transaction.
    • à un établissement, le rôle d'agent pendant toute la durée de la dette, afin d'être le garant vis-à-vis des autres établissements du respect des clauses du protocole d'acquisition.
    • une part de l'opération à chaque banque, avec une répartition en fonction de son pourcentage de participation.

    CIC Accès rapide

    Ingénierie financière


     
    cic-news.fr sur Google+