Menu de navigation principal

Accès à vos comptes

:

:

Sécurité | Problème de connexion

  • Autre moyen d'authentification
  • DécouvrirFilbanqueSouscrire

    Menu de navigation secondaire

    > cic.fr: Entreprises > Ingénierie financière > Fusions-acquisitions et garanties

    Fusions-acquisitions et garanties

    Acheter ou vendre votre entreprise en toute confiance

    Plus de 50 000 entreprises changent de propriétaires chaque année. Vous envisagez de vendre votre entreprise ? Ou au contraire, d'en acheter une ? Quelle que soit votre position, vous pouvez compter sur le CIC comme intermédiaire de confiance. Notre prestation couvre les activités de conseil dans le domaine des cessions, transmissions, fusions ou acquisitions d'entreprises. En cas de reprise, nous vous guidons pour vous protéger d'une génération de passif antérieur à la reprise.

    Le CIC vous aide à réaliser les meilleures opérations

     

    Dans le cadre d'un mandat définissant notre mission, nous réalisons :

     

    • une évaluation de l'entreprise à acquérir ou à céder
    • l'élaboration du dossier de présentation de votre entreprise
    • la recherche d'entreprises cibles à acquérir ou les acquéreurs potentiels
    • la mise en relation entre vendeur et acquéreur
    • l'assistance à chaque stade de la négociation

    Les atouts d'un groupe bancaire de premier plan

     

    Vous bénéficiez d'une expérience reconnue depuis longtemps dans la cession-acquisition des PME :

     

    • une connaissance approfondie du tissu économique et de la culture PME en région qui repose sur notre réseau d'agences
    • une liaison structurée avec l'ensemble des banques du groupe Crédit Mutuel CIC disposant toutes d'une équipe dédiée à la cession-acquisition
    • une liaison transverse forte avec les autres départements de la banque (financement, gestion patrimoniale...)

    Les garanties d'actif et de passif

     

    Nous intervenons également dans l'établissement d'actes appelés garanties d'actif et de passif.

     

    Leur rôle est de protéger le repreneur de l'apparition, après la cession, d'un événement dont l'origine serait antérieure à cette cession. Celui ci se traduirait par un accroissement du passif ou une diminution de l'actif, entraînant une réduction de la situation nette de l'entreprise cédée.
    Les engagements du cédant sont le plus souvent couverts par une caution solidaire, émise par un établissement bancaire.

    CIC Accès rapide

    Ingénierie financière


     
    cic-news.fr sur Google+