Menu de navigation principal

Accès à vos comptes

:

:

Sécurité | Problème de connexion

  • Autre moyen d'authentification
  • DécouvrirFilbanqueSouscrire

    Menu de navigation secondaire

    > cic.fr: Entreprises > Ingénierie sociale > Épargne salariale > Intéressement

    L'intéressement

    Motiver vos collaborateurs

    L'intéressement est un fort vecteur de motivation individuelle et collective pour votre entreprise. Très souple, il vous permet d'associer vos salariés aux objectifs chiffrés de l'entreprise. Vous disposez, en prime, de nombreux avantages fiscaux.

    Un large champ d'application

    L'intéressement est calculé à partir d'objectifs négociés d'activité, de résultats ou de productivité définis par votre entreprise. Il s'applique à tous les salariés d'un même établissement. Toutefois, la loi autorise une grande souplesse :

    • les modalités peuvent différer selon les unités de travail,
    • l'accord d'intéressement peut exclure certains établissements.

    Un mode de calcul libre

    La loi laisse le choix entre de nombreuses références de calcul, et notamment :

    • la variation du chiffre d'affaires total,
    • l'évolution de tout ou partie des résultats globaux ou par centre d'activité,
    • l'accroissement de la productivité,
    • l'amélioration de critères précis de qualité.

    Toutefois, les parties contractantes doivent adopter des règles collectives de calcul de l'intéressement garantissant son caractère aléatoire.

    Une grande souplesse de distribution

    La répartition de l'intéressement entre les salariés peut être réalisée :

    • de manière uniforme,
    • proportionnellement au salaire,
    • proportionnellement à la durée de présence dans l'entreprise,
    • en combinant ces différentes possibilités.

    Le plafond global de la prime attribuée aux bénéficiaires ne doit pas excéder 20% des salaires bruts annuels versés aux personnes concernées.

    Le montant maximum individuel de la prime d'intéressement est limité à la moitié du plafond annuel moyen de la sécurité sociale.

    Une défiscalisation avantageuse

    Pour votre entreprise :

    • exonération de charges sociales mais contribution au titre du forfait social de 8%1 sur le montant brut
    • déduction des sommes versées de l'assiette de l'impôt sur les sociétés

    Pour le salarié :

    • exonération des cotisations sociales (sauf CSG et CRDS)
    • exonération d'impôt sur le revenu si les sommes provenant de l'intéressement sont versées dans un plan d'épargne (PEE ou PERCO).

    CIC Conseils

    Prime classique ou d'intéressement ?

    En optant pour l'intéressement, vous procurez à vos salariés un avantage équivalent à une prime classique pour une dépense deux fois moins importante.
    Avec notre simulateur comparez les deux dispositifs.

    © CIC - Décembre 2015

    1 Abaissement du forfait social de 20% à 8%, pour les entreprises non assujetties à la Participation mettant en place pour la première fois un accord d'intéressement ou de participation ou n'ayant pas eu d'accord applicable depuis au moins 5 ans.

    CIC Accès rapide

    Ingénierie sociale


    CIC Dossier

    Épargne salariale et retraite

    En quelques années, les contrats retraite par capitalisation sont devenus de véritables instruments au service de l'image sociale de l'entreprise. Fonctionnement, nouveautés...


    CIC Solution

    Associer l'intéressement à un dispositif d'épargne salariale

    Afin d'optimiser votre fiscalité et de gagner en souplesse, le CIC vous conseille d'associer l'intéressement à un dispositif d'épargne salariale. Vous combinez ainsi les avantages fiscaux et gagnez en simplicité avec une offre packagée.

    Découvrir Force 3 Entreprise


     
    cic-news.fr sur Google+