Virements |

L'identification IBAN et BIC

L'IBAN

L'IBAN permet d'identifier un compte bancaire, quels que soient la banque et le pays dans lesquels ce compte est tenu.

Il comprend 34 caractères au maximum et a une longueur fixe dans chaque pays.

Il se décompose en :

  • 2 lettres : le code pays
  • 2 chiffres : une clé de contrôle
  • 30 positions (maximum) : le BBAN (Basic Bank Account Number)

Par convention, les IBAN se présentent par blocs de 4 caractères mais ils se présentent toujours sans espaces dans les écrans de saisie. C'est une norme ISO 13616.

Voir la liste des pays utilisant l'IBAN

Le BIC

Le BIC permet d'identifier une banque auprès de SWIFT, l'organisme international qui gère les BIC. On les appelle parfois codes SWIFT.

Le BIC est une norme ISO 9362. Il contient 8 ou 11 caractères :

  • 4 caractères : code banque
  • 2 caractères : code ISO du pays
  • 2 caractères : localisation
  • Éventuellement 3 caractères supplémentaires pour définir une agence ou une filiale (branch code)

L'alimentation systématique du BIC permet de fiabiliser l'acheminement des fonds.

Le BIC de routage

Certains établissements n'ont pas de code BIC en propre. Ils passent par le BIC de banques intermédiaires.

Pour éviter les confusions, il est préférable d'obtenir le BIC accompagné de l'IBAN directement auprès de votre bénéficiaire.