Moyens de paiement |

Billets de banque : les 500 €, c'est fini

La coupure de 500 € : mal-aimée ?

Peu courant, parfois non accepté par les commerçants qui ne pouvaient pas rendre la monnaie, le billet de 500 € était difficile à utiliser.

En 2016, la BCE (Banque centrale européenne) avait donc annoncé l'arrêt de l'impression.

Depuis le 27 janvier 2019, la fin du billet de 500 € est une réalité : les banques centrales nationales de 17 des 19 pays de la zone euro n'impriment plus de billets violets. Seules l'Allemagne et l'Autriche, dont les habitants sont de gros utilisateurs de billets de 500 €, ont demandé un délai supplémentaire de quelques mois.

Le billet de 500 € conserve sa valeur

Si vous avez des billets de 500 €, pas de panique : la fin de l'impression n'implique pas la fin de sa valeur.

Les banques vont les renvoyer au fur et à mesure aux banques centrales qui les remplaceront par des coupures plus petites et détruiront les coupures violettes.

Si la somme totale des euros en circulation dans le monde ne change pas, les billets de 500 € se feront de plus en plus rares.