Prévention fraude

Comment lutter contre les chèques frauduleux ?

Payer par chèque

  • Assurez-vous de remplir l'intégralité des zones d'un chèque : montant en lettres et en chiffres, bénéficiaire, lieu et date d'émission du chèque, votre signature. Ne laissez pas d'espace.
  • Ne signez pas en avance vos chèques.
  • Si vous envoyez un chèque de règlement par la Poste, assurez-vous de sa réception par le bénéficiaire.
  • Consultez régulièrement votre relevé de compte et assurez-vous que les chèques débités ont bien été émis par vous.
  • Conservez vos chéquiers en lieu sûr :
    • Ne les laissez pas en vue dans votre véhicule.
    • Ne les emmenez pas si vous partez en voyage à l'étranger : les chèques sont rarement acceptés en dehors de la France.
  • Vous recevez vos chéquiers par la Poste ? En cas de non réception prévenez rapidement votre banque afin de les mettre en opposition.
  • En cas de perte ou de vol de formules de chèques émis ou vierges, appelez votre banque pour les mettre en opposition.

Être payé par chèque

Le chèque, y compris le chèque de banque, n'est pas un moyen de paiement garanti : un rejet est toujours possible.

Vous vendez un bien ? Soyez prudent :

  • Ne concluez pas de transaction dans la précipitation, en particulier avec des inconnus.
  • Méfiez-vous de toute offre trop intéressante et de tout changement par rapport aux conditions de paiement initialement convenues.
  • En cas de doute, ne vous dessaisissez pas du bien et préférez reporter la transaction, le temps d'effectuer les vérifications nécessaires.

Un chèque pouvant revenir impayé, soyez particulièrement vigilant si :

  • Un chèque vous est adressé en règlement, alors qu'initialement un autre moyen de paiement était annoncé (virement par exemple). Vérifiez bien vos extraits.
  • Le montant du chèque est supérieur au montant initialement annoncé.
  • Il vous est demandé de transférer des fonds, en raison d'un soi-disant « trop perçu » par chèque, émanant de votre acheteur.

Chèque de banque : les points de vigilance

Un chèque de banque est une sécurité supplémentaire mais ce n'est pas une sécurité absolue.

Si votre acheteur vous propose un chèque de banque, privilégiez de réaliser votre transaction un jour ouvré (évitez les transactions les veilles de week-end et les week-ends).

Assurez-vous de la présence du filigrane, visible par transparence :

N'acceptez pas de déposer sur votre compte un chèque destiné à une autre personne

N'acceptez jamais de déposer sur votre compte un chèque destiné à autrui, même pour rendre service.

Si vous acceptez des opérations ne vous concernant pas, vous vous mettez hors la loi, voire vous devenez complice d'une organisation criminelle.

Renseignez-vous auprès de votre banque à la moindre proposition de ce type « d'offres ».

En cas de retour d'un chèque impayé pour un motif lié à une fraude, n'hésitez pas à déposer plainte auprès des forces de l'ordre.

1 Source : Observatoire de la sécurité des moyens de paiement de la Banque de France - Bilan 2018.