Menu de navigation principal

Accès à vos comptes

:

:

Sécurité | Problème de connexion

  • Autre moyen d'authentification
  • DécouvrirFilbanqueSouscrire

    Menu de navigation secondaire

    Concrétisez vos projets :

    Simuler



    > cic.fr: Particuliers > Votre projet immobilier > J'achète pour la première fois > Solutions dédiées

    J'achète pour la première fois
    Le CEL

    Préparez vos projets immobiliers. Vous envisagez un achat immobilier ou des travaux ? Le CEL (Compte Épargne Logement) commence par rémunérer vos disponibilités. Puis il vous fait bénéficier d'un prêt immobilier à un taux connu d'avance.

    Un, épargnez

    Le CEL rémunère votre argent à 0,50%1 nets d'impôts. En cas de prêt, vient s'ajouter une prime d'état égale à 50 % des intérêts acquis (plafonnée à 1 144 €).
    300 € suffisent à l'ouverture et, au delà de ce solde minimum, votre capital reste totalement disponible.
    Votre épargne ainsi accumulée servira d'apport initial lors de la concrétisation de votre projet immobilier.

    Deux, empruntez

    Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

    18 mois seulement après l'ouverture de votre CEL, vous pouvez emprunter. Le montant du prêt est calculé à partir des intérêts acquis pendant la phase épargne (un montant d'intérêts minimum est requis), et varie selon la durée du remboursement. Il peut atteindre 23 000 €. Sa durée est comprise entre 2 et 15 ans. Son taux est de 2.75%2 annuel hors assurances.

    Ce prêt Épargne Logement vous assurera la somme de départ nécessaire pour obtenir un prêt immobilier complémentaire.

    Trois, votre projet immobilier se réalise

    Vous pouvez utiliser ce prêt Épargne Logement :

    • pour l'acquisition de votre résidence principale
    • pour la construction, l'extension ou certaines dépenses de réparation et d'amélioration de votre résidence principale ou secondaire
    • pour financer des travaux d'entretien ou d'amélioration de vos résidences

    Agrandir, refaire le toit, poser une véranda, isoler, remplacer une chaudière... Tout devient possible immédiatement. Grâce à votre CEL, vos projets immobiliers se réalisent.

    CEL et PEL, jamais l'un sans l'autre !

    Combinez les deux pour réaliser vos projets immobiliers. L'un les construit sur le long terme (le PEL), l'autre vous permet de faire face à l'imprévu (le CEL).

    Par sa liquidité, le CEL vous permet de garder une partie de votre épargne disponible.

    Votre PEL vous permet de réaliser votre investissement immobilier (achat) tandis que le CEL vous permet de faire face à des travaux nécessaires, des aménagements ou des réparations imprévues...

    © CIC - Septembre 2013

    1 Taux réglementaire en vigueur au 1er août 2015, hors prélèvements sociaux.

    2 TEG annuel : 2.75% - pour 15 000 € empruntés sur 10 ans : 120 mensualités de 143,12 € (taux et mensualités hors assurances et frais de garantie) - coût total du crédit : 2 174,40 €. Sous réserve d'acceptation du dossier par la banque.

    Si le prêt est d’un montant inférieur ou égal à 75000 euros et s’il est destiné à financer des travaux : après avoir signé votre contrat, vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 14 jours sans pénalité, c’est à dire que vous pouvez renoncer à votre crédit dans ce délai, en informant la banque, par l’envoi d’un bordereau de rétractation spécifique figurant au contrat à l’adresse qu’il mentionne. Le contrat peut commencer à être exécuté après 7 jours si vous demandez à bénéficier du crédit à compter du huitième jour suivant votre acceptation. En cas d’exercice de la faculté de rétractation après utilisation des fonds, vous ne devrez rembourser au prêteur que le montant de l’utilisation et les intérêts au taux débiteur du prêt, à l’exclusion de toute pénalité. Si le prêt est destiné à régler une acquisition immobilière, avec ou sans travaux, ou s’il est d’un montant supérieur à 75000 euros : vous ne disposez pas d’un délai de rétractation mais, conformément à l’article L.313.4 du code de la consommation d’un délai de réflexion de 10 jours. Si le prêt est destiné à financer une acquisition, la vente est subordonnée à l’obtention du prêt : si celui ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser à l’acquéreur les sommes versées.

    Recevoir votre proposition

    Nous étudions votre dossier.
    Vous obtenez une réponse personnalisée sous 48h.

    Interroger un conseiller CIC

    Question ? Besoin d'aide ? Un conseiller CIC vous rappelle immédiatement.

    Newsletter immobilier : vous inscrire

    Crédit, assurance... pour choisir la solution adaptée à votre situation.

     
    cic-news.fr sur Google+