Retraite |

Préparez-vous à couler des jours heureux !

Avant 40 ans

L'année de ses 35 ans, chacun reçoit un relevé de situation individuelle, qui retrace les droits à la retraite acquis depuis le début de sa carrière. À l'âge où l'on construit sa vie familiale et professionnelle, ce relevé nous rappelle une échéance lointaine qu'il est indispensable d'anticiper.

Pour faire simple, gardez cet objectif en tête : arriver à l'âge de la retraite avec le moins de charges possible ! Devenir propriétaire de sa résidence principale est donc une première étape pour se constituer un patrimoine.

Autour de 40 ans

Aujourd'hui, 56% des 35-44 ans épargnent pour leur retraite1 (+ 7% par rapport à 2012). Très utilisés, les placements dédiés à la préparation de la retraite (PERP, PERCO, contrat Madelin pour les travailleurs non salariés...) prévoient le versement d'une rente après la cessation de votre activité. D'autres placements plus classiques tels que l'assurance-vie, l'épargne salariale ou le plan d'épargne en actions (PEA) offrent des alternatives plus souples, votre argent restant disponible à certaines conditions.

Autour de 50 ans

Il vous reste 10 à 15 ans de vie active, c'est le moment d'affiner votre stratégie en fonction de votre situation financière et patrimoniale.

Optimisez vos plans d'épargne retraite en réalisant des versements complémentaires. Un effort d'autant plus intéressant si vous êtes lourdement imposé, puisque ces sommes sont déductibles de vos revenus imposables dans certaines limites annuelles.

Investissez dans l'assurance-vie qui vous offre la liberté de récupérer un capital défiscalisé après 8 ans de placement. Ses supports d'investissements sont aussi variés que les profils d'épargnants : prudent, équilibré ou dynamique.

Si vous avez moins de charges familiales

Après 50 ans, pourquoi ne pas diversifier votre épargne avec des produits financiers (parts de FCPE, OPC, etc.) ? Vous disposez du temps nécessaire pour lisser les risques, tout en profitant des performances potentielles des marchés sur le long terme. Peut-être préférez-vous miser sur un investissement immobilier dont le loyer vous assurera un revenu régulier ? Pour sélectionner des programmes éligibles à l'avantage Pinel2, pensez à consulter les offres de l'Agence Immobilière du CIC.

À 60 ans

La cession/revente de votre entreprise peut vous apporter un capital qui compensera la baisse de vos revenus. Cette opération mérite une bonne préparation, conseillée par des juristes spécialistes de la transmission d'entreprise. N'hésitez pas à contacter votre chargé d'affaires pour mettre en œvre les solutions bancaires adéquates.

1 Les Français et la préparation de la retraite

2 Le dispositif Pinel permet de bénéficier d'une réduction d'impôt jusqu'à 21% du prix d'acquisition du logement, soit jusqu'à 63 000 € sur 12 ans. Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.