e-commerce |

État des lieux du e-commerce et perspectives du marché en 2017

Un marché qui poursuit sa croissance en 2016

Avec une hausse de chiffre d'affaires de plus de 14%, le e-commerce a poursuivi sa croissance en France en 2016. Plus d'un milliard de transactions ont été effectuées sur plus de 200 000 sites marchands.

Le chiffre d'affaires de 72 milliards d'euros a été dopé par les ventes de fin d'année qui progressent de 15% par rapport à l'année précédente.

Les dépenses annuelles augmentent pour atteindre 2 000 €, tandis que le panier moyen continue à baisser (70 €). Les acheteurs sont de plus en plus nombreux et la fréquence d'achat connaît une croissance record de 21%.

La réussite du commerce connecté et des places de marché

2016 marque la rupture dans les usages sur le marché e-commerce : plus de 1/4 du volume d'affaires a été réalisé sur des terminaux mobiles. Ce chiffre a même grimpé à 28% lors des achats de Noël.

Quant aux places de marché, les ventes progressent de 18% sur l'année avec des achats qui représentent désormais 28% du total de volume d'affaires réalisé sur le canal internet.

2016 a également vu un fort développement du cross/span> canal avec le Click & Collect (commande en ligne et retrait en magasin). Ce mode de livraison a été retenu par 1/3 des commerçants en 2016 afin de ramener le client de la vente en ligne vers les boutiques physiques, permettant ainsi une augmentation du chiffre d'affaires en magasin grâce au site e-commerce. Une stratégie payante, à laquelle il faut adjoindre les réseaux sociaux de type Facebook qui constituent également un bon facteur de développement des ventes.

Une année 2017 prometteuse

Le marché du e-commerce devrait franchir la barre des 80 milliards d'euros en 2017 porté par un élargissement de la clientèle et une hausse de la fréquence d'achat. Les grandes tendances seront un recours accru à la géolocalisation (le client bénéficie des offres promotionnelles des magasins à proximité), l'utilisation des réseaux sociaux pour interagir à l'occasion d'un achat (prescription d'une enseigne, d'un produit).

Les produits phare des achats en ligne devraient rester l'habillement (57% d'achat envisagé), suivi par les produits culturels (48%), les chaussures (37%) et les voyages et prestations touristiques (36%).

À signaler enfin l'émergence de nouveaux modes de livraison, comme le Click & Reserve (permet de réserver un produit, surtout en habillement, et de le tester, l'essayer avant l'achat) ou encore une livraison par drone à titre expérimental (UPS, La Poste, Amazon.) ou par un particulier (ce qui permet de minorer les coûts).

1 « Bilan 2016 du e-commerce en France : le cap des 70 milliards a été franchi » disponible sur www.fevad.com