Comment financer votre startup ?

Banques : des programmes spécifiques pour financer les startups

En première ligne pour le financement des entreprises, la banque est aussi un partenaire incontournable en termes de conseil et de soutien. Vous définirez avec elle si l'emprunt bancaire s'avère la bonne voie pour financer votre projet.

Les banques proposent parfois des programmes spécifiques.

Au CIC, nous vous proposons :

  • Start Innovation CIC, une solution d'accompagnement adaptée aux startups mais aussi aux PME, ETI et grandes entreprises. Dans ce cadre, vous serez accompagné par l'un des 50 chargés d'affaires spécialisés entreprises innovantes, capables de vous conseiller dans vos choix de financement, de faciliter votre mise en relation avec l'écosystème local et de vous fournir un support à l'international. Vous aurez également accès aux workshops2 sur les tendances de l'innovation.
  • CIC Place de l'innovation, une offre spécifique dédiée aux jeunes pousses et des lieux dédiés tels que proposant, entre autres, la mise en relation avec des investisseurs ou business angels3, des ateliers thématiques et des espaces partagés.

Les aides publiques

L'État s'investit depuis plusieurs années aux côtés des startups, notamment à travers les aides et dispositifs de Bpifrance.

La Banque publique d'investissement (BPIfrance) intervient à chaque étape de développement d'une entreprise innovante avec :

  • le concours i-Lab dédié aux porteurs de projets innovants,
  • la Bourse French Tech destinée à booster un projet à son démarrage,
  • le prêt d'amorçage en soutien à la trésorerie d'une jeune entreprise,
  • le prêt d'amorçage tourné vers l'investissement,
  • le prêt innovation, pour des entreprises plus matures.

Les PRI (Partenariats Régionaux d'Innovation) et les aides au développement de l'innovation accordées par Bpifrance pour valider la faisabilité ou aider au développement de votre projet. Ouverts également aux PME, ces dispositifs peuvent aider au financement de la phase de pré-lancement d'un produit ou d'un service.

Ces avances et aides à l'innovation sont complétées par des dispositifs fiscaux plus larges. Vérifiez votre éligibilité au Crédit d'Impôt Recherche (6,2 Md€ distribués en 2019), qui peut aider à financer vos investissements en R&D4.

Vous pouvez peut-être bénéficier aussi de subventions locales, variables d'une région à une autre.

Enfin, si vous êtes une Jeune entreprise innovante (JEI) ou universitaire (JEU), sachez que vous pouvez bénéficier d'exonérations sociales et fiscales non négligeables.

Les programmes et appels à projets

Ne négligez pas non plus les opportunités que vous offrent les différents programmes et appels à projets tournés vers l'innovation, comme par exemple les CIC Start Innovation Business Awards.

La majorité des grands groupes, soucieux de faire évoluer leurs modes d'innovation, s'investissent aux côtés des startups en développant des stratégies d'open innovation5. Les programmes d'accélération, hackatons ou concours, peuvent déboucher sur un accompagnement doublé d'un financement. Alors, n'hésitez pas à vous positionner !

1 Startup ou start-up : jeune pousse en français.

2 Workshop : atelier thématique en français.

3 Business angel : investisseur providentiel en français.

4R&D : recherche et développement

5 Open innovation : innovation ouverte en français.