En direct avec nos experts

Flash marchés. 10 juin 2022

La bonne dynamique de l'économie américaine a conforté l'idée d'un resserrement monétaire accéléré de la Fed ces prochains mois et d'une priorité donnée à la lutte contre l'inflation, conduisant à une nouvelle remontée du taux souverain américain à 10 ans, revenu au-delà de 3,0%, sans pour autant pénaliser le cours de l'or, stable depuis mi-mai autour de 1850 $/once.

Derrière ce mouvement haussier sur les taux se cache néanmoins un rebond des anticipations d'inflation, alors que les tensions sur les prix restent croissantes, ce qui s'est reflété dans une nouvelle hausse des chiffres d'inflation en zone euro (à 8,1% sur un an en mai vs 7,4% en avril). Dans ce contexte, C. Lagarde a indiqué pour la première fois qu'une sortie des taux de dépôts négatifs dès la fin du T3-2022 était probable, et des membres se sont montrés favorables à des hausses de taux de +50 pb. Aussi, le sujet du risque de fragmentation financière en zone euro prend de l'ampleur, avec une poursuite de la tendance d'accroissement des différentiels de taux souverains entre l'Allemagne et les pays périphériques.

Le Brent1 ne donne pour l'instant aucun signe d'accalmie et se réinstalle au-delà de 120 $/baril, se rapprochant ainsi de son pic de début mars (à 130 $/baril), sur fond de préparation face à un embargo européen sur le pétrole russe d'ici la fin de l'année, et de forte dynamique de la demande face à une offre relativement inélastique à court terme, en dépit de l'effort de production additionnelle consenti par l'OPEP+ pour juillet et août.

Plus largement, la remontée des cours des matières premières a été alimentée par la réouverture entamée en Chine grâce à une situation sanitaire davantage sous contrôle, d'autant que Pékin a annoncé une relance monétaire et surtout budgétaire d'ampleur pour soutenir l'activité dans les mois à venir, avec en ligne de mire le Congrès du Parti communiste à l'automne.

1 Prix d'un baril de pétrole provenant de la mer du Nord et servant de référence pour le marché européen.