ISR : l'immobilier aussi !

L'intégration des critères environnementaux, sociétaux et de gouvernance (ESG), dans l'immobilier

Comme dans de nombreux secteurs de l'économie, les critères ESG s'imposent aux acteurs des filières du bâtiment et de l'immobilier qui mettent progressivement en place des politiques RSE (responsabilité sociétale des entreprises).

Que va apporter concrètement le label ISR ?

Ce label est attribué aux structures qui ont une stratégie volontaire d'évolution et des objectifs d'amélioration sur les critères :

  • énergétiques (énergies, eau, gestion des déchets, impact sur la biodiversité, limitation des gaz à effets de serre)
  • de la vie des usagers : moyens d'accès, mobilité, qualité de l'air, de la lumière ; facilité d'accès à divers services dans les bâtiments ou à proximité (le site walkscore, par exemple, note la qualité d'un bâtiment au regard de la richesse de son environnement accessible à pied ou à bicyclette : commerces, cinéma, etc.).
  • du fonctionnement des bâtiments : analyser les politiques RSE de tous les intervenants (entreprises de services, de travaux, fournisseurs d'énergie...) et coordonner les différentes parties prenantes.

Pourquoi investir dans un fonds immobilier labélisé ISR ?

Le label ISR a clairement vocation à lutter contre le greenwashing (ou verdissement d'image) du secteur et permet d'introduire - au-delà des critères habituels de choix (rendement, emplacement, qualité locataire, nature et durée du bail, etc.) - la préoccupation de l'impact social et environnemental de l'investissement. De nouvelles contraintes qui deviennent des facteurs de succès pour demain : les fonds et immeubles « ISR » attireront davantage avec des charges en baisse, des économies d'énergie et une meilleure qualité de vie.

Certes, le label ISR, et les actions qu'il implique, a un coût mais il permet à chacun de prendre en compte la transition énergétique et l'environnement dans ses investissements immobiliers.

Parlez-en avec votre banquier privé

Votre banquier privé vous connaît et saura vous guider.

Avant d'investir, prenez soin :

  • de vous faire conseiller, s'il s'agit d'immobilier en direct
  • de vous faire communiquer et de prendre connaissance du DICI (Document d'Information Clé pour l'Investisseur) s'il s'agit d'un fonds.