Témoignage client |

« L'affacturage est une solution efficace pour notre activité gourmande en trésorerie. »

Qu'est-ce qui vous a conduit à utiliser l'affacturage ?

Nous opérons sur un marché, celui des travaux publics, où le règlement des factures peut être assez long. Mais il faut savoir que les raboteuses que nous utilisons sont des investissements lourds qui se financent en moyenne sur 5 ans et s'amortissent sur 10 ans. Notre activité est très consommatrice de trésorerie et l'affacturage est une solution très intéressante pour ménager cette trésorerie !

Quels bénéfices retirez-vous de ce mode de fonctionnement ?

Lorsqu'un client paye au-delà des 45 jours prévus au contrat, ce n'est pas un drame. Nous avons peu d'impayés dans ce secteur mais l'affacturage nous permet de faire face aux délais de paiement avec plus de sérénité puisque nous avons un financement quasi instantané.

Chaque agence fonctionne comme un centre de profit. Ce sont les chefs d'agence qui prennent les commandes et qui facturent les clients. Les factures sont ensuite transmises à la comptabilité qui les transmet à CM-CIC Factor par internet. Cette procédure, simple et parfaitement rodée, exige seulement de la rigueur car s'il y a un problème au niveau de la facture, cela redescend aussitôt au chef d'agence.

Quel type de relation entretenez-vous avec votre factor ?

Ce sont des relations de confiance. C'est indispensable. Nous avons un interlocuteur disponible, avec lequel nous travaillons en bonne intelligence. Nous avons avec lui un dialogue permanent. Nous avons choisi de faire nous-mêmes les relances clients, en l'occurrence ce sont les chefs d'agence qui s'en chargent en cas de retard important. Nous avons fait ce choix parce que nul ne connaît mieux les détails des chantiers en question. Mais pour le reste, nous nous en remettons à CM-CIC Factor.

Est-ce que vous conseilleriez l'affacturage à un jeune créateur d'entreprise ?

Sans hésiter ! Il y a 20 ou 30 ans, l'affacturage était considéré comme le début de l'agonie pour une entreprise. Ce n'est plus du tout le cas ! Il faut dire que l'argent coûte peu aujourd'hui et que la commission d'affacturage est un frais fixe facilement maîtrisable, ce qui fait de cette technique un mode de financement très intéressant !