Entrepreneuriat

Devenir franchisé en micro-entreprise, c'est possible

Domiciliation ou local loué ?

Le principal avantage de la micro-entreprise est, bien évidemment, la possibilité de travailler chez soi. En tant que franchisé, c'est possible si le franchiseur n'impose pas la location d'un local dans ses conditions. Si tel est le cas, attention : la location d'un local ne peut être déduite des bénéfices de la micro-entreprise (qui ne prévoit aucune déduction de frais). De plus, seules les activités artisanales et commerciales peuvent être domiciliées dans les locaux d'habitation.

Respecter les plafonds de chiffre d'affaires

Avant de se lancer dans la franchise en micro-entreprise, il faut étudier le potentiel chiffre d'affaires qu'il vous sera possible de réaliser : le statut de micro-entreprise fixe en effet des plafonds à ne pas dépasser : 176 200 € en cas d'activité d'achat-revente et de fourniture de logement, 72 500 € pour les prestations de services commerciales ou libérales.

Assurance professionnelle et compte bancaire dédié

Afin de protéger vos biens personnels, il convient de souscrire une assurance professionnelle. Certains domaines professionnels, comme la santé, le bien-être ou encore l'automobile et les loisirs, imposent ce type d'assurance.

De plus, depuis la loi Pacte du 22 mai 20191, toute micro-entreprise dont le chiffre d'affaires dépasse les 10 000 € par an durant deux années consécutives nécessite d'avoir un compte bancaire dédié à l'activité.

N'hésitez pas à demander des précisions à votre chargé d'affaires CIC.