Retraite |

5 pistes pour booster votre retraite

Travailler plus longtemps

La loi permet de continuer à travailler au-delà de l'âge légal ou de la date à laquelle le salarié peut toucher ses pensions à taux plein (entre 62 et 67 ans en fonction de votre année de naissance ). Jusqu'à 70 ans, ce choix reste votre décision, au-delà c'est l'entreprise qui décide de votre maintien en activité ou votre départ à la retraite.

Bénéfices :

  • Une surcote (bonus) égale à 1,25% du montant de la pension par trimestre civil supplémentaire au titre du régime de base.
  • Des points supplémentaires dans les régimes complémentaires (AGIRC - ARRCO).

Racheter des trimestres

Vous n'aurez pas validé tous vos trimestres pour partir à taux plein quand vous atteindrez l'âge de partir à la retraite2 ?

Le rachat de trimestres peut s'avérer intéressant pour vous. Vous pouvez racheter jusqu'à 12 trimestres. Le prix varie en fonction de votre âge au moment du rachat : il vous en coûtera par exemple 4 411 € par trimestre si vous avez 60 ans.

Bénéfices :

  • Grâce à ce dispositif, vous partez à la retraite sans minoration (donc à taux plein) ou en atténuant la minoration.
  • Le rachat se fait dans un cadre fiscal avantageux : les versements sont déductibles des revenus imposables sans limite3, avec report possible d'un éventuel déficit pendant 6 ans.

Cumuler emploi et retraite

C'est possible. Pour cela, vous devez avoir atteint l'âge légal du départ à la retraite à taux plein et avoir liquidé toutes vos retraites. Si vous étiez salarié et reprenez une activité salariée, votre salaire ne produira pas de droits supplémentaires mais sera néanmoins soumis à cotisations. Mais si vous optez pour un autre statut (auto-entrepreneur, par exemple, vous pourrez cotiser dans un nouveau régime de retraite qui vous génèrera de nouveaux droits.

Bénéfices :

  • Vous touchez votre pension de retraite + les revenus de votre nouvelle activité.
  • Si vous exercez sous un statut différent, vous générez de nouveaux droits à la retraite qui augmenteront votre pension le jour venu.

Opter pour la retraite progressive

Si vous avez 60 ans et validé 150 trimestres, vous pouvez - avec l'accord de votre employeur - continuer votre activité à temps partiel.

Bénéfices :

  • Vous touchez votre salaire + une partie de votre retraite de base et des complémentaires, ajustés à votre temps partiel.
  • Vous continuez de générer des droits à la retraite qui augmenteront votre pension lorsque vous cesserez toute activité.

Investir dans l'immobilier locatif

Vous percevez des loyers qui complèteront vos revenus. En cas de besoin, il est toujours possible de le revendre avec une plus-value.

Bénéfices :

  • Vous pouvez financer votre projet par un prêt immobilier.
  • Vous pouvez opter pour un dispositif de défiscalisation Pinel, dispositif prorogé jusqu'au 31 décembre 2021.
  • Une fois retraité, vous percevrez des revenus locatifs indexés sur l'inflation.

1 Source : INSEE / Drees Voir la source

2 Entre 62 et 67 ans, selon votre date de naissance.

3 Hors plafonnement des niches fiscales.