Dispositif Pinel : c'est le bon moment pour investir !

Permettant de bénéficier d'une réduction d'impôt avantageuse lors d'un investissement immobilier dans le neuf, le dispositif Pinel va connaître des évolutions à partir de 2023 dans le cadre de l'adoption de la loi de finances pour 2021. Tour d'horizon des principaux changements.

Temps de lecture : 3 min

L'acquisition d'un logement neuf en zone tendue

Mise en place en 2014, la loi Pinel ouvre le droit à une réduction d'impôts aux personnes qui investissent dans un logement collectif neuf en zone tendue (A, A bis ou B1), dans le but de le mettre en location en tant que résidence principale.

Des réductions fiscales plus limitées dès 2023

La réduction fiscale, qui s'élève à 12% du prix d'acquisition dans le cadre d'un engagement de location de six ans, 18% pour un engagement de location de neuf ans et 21% pour un engagement de 12 ans, va diminuer prochainement à la faveur de la loi de finances pour 2021.

En effet, dès le 1er janvier 2023, la réduction d'impôt va passer à 10,5% du prix d'acquisition pour un engagement de location de six ans, 15% pour un engagement de location de neuf ans et 17,5% pour un engagement de 12 ans. Attention cependant, la baisse des taux concerne l'acquisition d'un bien à compter du 1er janvier 2023, un bien Pinel acheté avant cette date avec une livraison en 2023 n'est pas concerné par cette baisse.

Une nouvelle baisse est prévue à partir de 2024. La réduction va s'établir à :

  • 9% pour une location de six ans
  • 12% pour une location de neuf ans
  • 14% pour une location de 12 ans.
tableau pinel

La fin annoncée du dispositif Pinel

Si la loi de finances pour 2021 prolonge bien le Pinel au-delà du 31 décembre 2021, elle annonce sa fin pour 2024.

Une opportunité à saisir pour les investisseurs

Permettant de construire un patrimoine immobilier pour l'avenir, l'investissement en loi Pinel constitue une opportunité très intéressante, en offrant aux investisseurs la possibilité de profiter de tous les avantages du neuf :

  • attrait des locataires pour des logements fonctionnels
  • charges de copropriété limitées
  • garanties portant sur la construction.

Le tout en s'assurant une facilité de location car les biens se situent dans des zones tendues où l'offre de logements est limitée et la demande locative importante.

Partager cet article

Besoin d'aide ?

Contacter un conseiller

Nos solutions

Nos conseils

AFEDIM, SAS au capital de 780 000 euros, dont le siège social est 4, rue Frédéric Guillaume Raiffeisen - 67000 Strasbourg - 387 468 382 RCS Strasbourg - TVA intracommunautaire FR 32387468382. Carte professionnelle n°CPI 6701 2017 000 018257, délivrée par la CCI Alsace Eurométropole pour les activités : Transactions sur immeubles et fonds de commerce et Gestion Immobilière. Garant pour la Gestion Immobilière : BECM, 4, rue Raiffeisen 67000 Strasbourg. Pour l'activité « Transactions sur immeubles et fonds de commerce », AFEDIM ne reçoit ni ne détient d'autres fonds, effets ou valeurs que ceux représentatifs de sa rémunération ou de ses honoraires. AFEDIM est détenue à 100% par Crédit Mutuel Immobilier. Crédit Mutuel Immobilier et AFEDIM sont des entités de Crédit Mutuel Alliance Fédérale.