Fiscalité |

Revenus Fonciers : quelles charges déduire ?

  • Les dépenses d'entretien et de réparation pour remise en état du bien, ne modifiant pas la nature, l'agencement ou l'équipement initial.
  • Les dépenses d'amélioration des locaux d'habitation, à l'exclusion des travaux d'agrandissement ou de reconstruction.
  • Les appels provisionnels de charges versés au syndic de copropriété et régularisés l'année suivante.
  • Les dépenses supportées par le propriétaire pour le compte du locataire, lorsqu'elles ne lui ont pas été remboursées au 31€décembre de l'année de départ du locataire.
  • Les intérêts et frais d'emprunts contractés pour l'acquisition, la construction ou la réalisation de travaux, sans limite de plafond ou de durée.
  • Les frais réels de gérance et les rémunérations des gardiens ou concierges, ainsi que les dépenses de procédure.
  • Les autres frais de gestion (correspondance et téléphone) couverts par un forfait de 20€€ par local.
  • Les primes d'assurance afférentes à l'immeuble ou au bail, quel que soit le risque couvert.
  • Les impôts fonciers.