Communication

Et demain ?
Vie pro / Vie perso

Transcription de la vidéo

Et Demain, « Vie pro / Vie perso »

Hugo : Pour aider les dirigeants d'aujourd'hui à interroger le monde de demain, on a interrogé ceux qui feront demain et qui sont encore jeunes, aujourd'hui.

Non, les jeunes ne sont pas moins investis dans le travail qu'avant. En revanche, nous sommes de moins en moins nombreux à considérer la vie pro comme notre priorité et de plus en plus à privilégier la vie privée.

Marc : Une vie professionnelle sans vie personnelle équilibrée, c'est quelque chose qui n'est pas tenable et inversement.

Marion : Je vais essayer de fuir un job dans lequel on me demande des horaires assez écrasants, tout en ayant très peu de responsabilités et de reconnaissance.

Hugo : Et c'est sûr, on veut réussir sa vie dès maintenant, on a moins de patience. Le plaisir et l'accomplissement au travail, c'est tout de suite qu'on les veut.

Bénédicte : Dans la mesure où je suis étudiante en médecine, je ne peux pas considérer mon travail comme un gagne-pain.

Marion : J'aimerais, au plus vite, avoir un job qui m'intéresse, qui est celui dont je rêve, après, je pense que c'est difficile.

Hugo : Voir le travail comme un moyen de réussir sa vie, ça place la barre haut, ça implique des missions qui ont du sens, voire qui participent à quelque chose de plus grand.

Marc : L'objectif principal d'un travail, ça doit être, avant tout, de passer toute une vie à faire quelque chose que l'on aime.

Bénédicte : Ce qui me motive à aller travailler, c'est que, tout simplement, j'aime ce que je fais, j'aime ce que j'apprends, j'aime ce que je vis, j'aime ce que je découvre.

Hugo : Ces signaux faibles qu'on perçoit aujourd'hui ouvrent de nouvelles perspectives aux entreprises.

  1. 1. Comment redéfinir les frontières entre personnel et professionnel pour assurer la productivité et le bien-être de ses collaborateurs ?
  2. 2. Comment reconnaître, appliquer et développer, dans un cadre professionnel, des compétences acquises dans la sphère personnelle ?
  3. Enfin, 3. Comment manager des collaborateurs qui attendent en retour de leur investissement, non seulement une rémunération mais aussi un développement personnel ?