Entreprises |

Les ETI familiales : un modèle inspirant

1 ETI sur 2 est une entreprise familiale

L'ETI (entreprise de taille intermédiaire) est une entreprise qui a entre 250 et 4 999 salariés, et

  • soit un chiffre d'affaires n'excédant pas 1,5 Mds €
  • soit un total de bilan n'excédant pas 2 Mds €

(Définition INSEE)

En France, 55% des ETI sont des entreprises familiales et ces entreprises se retrouvent dans tous les secteurs de l'économie. Lorsque l'étude est élargie aux PME, on passe à 70% d'entreprises familiales2.

Les entreprises en France

Répartition par typologie d'entreprises en France2
Grandes entreprises (GE) 243
Entreprises de taille intermédiaire (ETI) 5 000
Petites et moyennes entreprises (PME) 138 000
Microentreprises 3 millions

ETI familiales vs non familiales

Désormais, universités et cabinets d'études se penchent sur l'organisation et les pratiques des ETI (entreprises de taille intermédiaire). Il en ressort peu de différences entre les ETI familiales et les autres, si ce n'est des ratios de performance en moyenne supérieurs de 1 à 2% en faveur des entreprises patrimoniales, notamment lorsqu'elles sont dirigées par leur fondateur3.

ETI : nouvelles championnes de l'économie

ETI familiales et non familiales se ressemblent beaucoup. Il n'est pas possible de les distinguer en matière des pratiques de gouvernance. Les ETI familiales semblent avoir adopté les méthodes de gouvernance et de management qui leur permettent d'être compétitives avec leurs pairs.

Les entreprises de taille intermédiaire représentent2 :

  • 23% du total de l'emploi salarié
  • 1 Mds € de chiffre d'affaires
  • 237 Mds €HT de valeur ajoutée

Qu'est-ce qui distingue les ETI familiales ?

Quelques éléments pourtant semblent singulariser les ETI familiales.

  1. Les comités de direction sont plus réduits dans les entreprises familiales. Le nombre médian de directeurs d'une ETI familiale est de 8, tandis qu'il est de 16 dans une ETI non familiale.
  2. Une plus grande stabilité du P-DG et du président du conseil d'administration.
  3. Une grande implication des familles dirigeantes dans la gestion au quotidien de leurs entreprises.
  4. Une grande prudence dans la gestion qui se traduit par un plus faible endettement (les ETI familiales recourent de préférence à l'autofinancement).
  5. Une volonté de favoriser la communication inter-générationnelle.

Des caractéristiques qui peuvent être la traduction d'un trait ou d'une tendance plus globale : le sens du long terme. Ce qui laisse le temps de former et fidéliser les équipes, installer les marques et équilibrer prudence et prise de risque.

La difficile transmission des ETI familiales

En dépit des dispositifs de holding patrimoniale et de pacte Dutreil, la transmission intra-familiale demeure une étape difficile pour les ETI familiales. Selon une étude de la BPCE de décembre 2012 portant sur les PME et ETI, seules 14% des entreprises cédées ont pu rester dans la famille, contre 72% en Italie, 55% en Allemagne et 58% aux Pays-Bas.

1 Étude EDHEC What do french middle-sized family firms really look like ? S. Gregor & F. Lopez de Silanes.

2 INSEE 2011

3 Étude EDHEC Family firms and performance : where do we stand ? (F. Lopez de Silanes, T. Waxin, 2014).