E-commerce

E-commerce : un chiffre d'affaires de 100 milliards d'euros en 2019 ?

Une croissance annuelle toujours à deux chiffres

Pour faire cette estimation qui montre une fois de plus que l'e-commerce est devenu incontournable, la Fevad se base sur le chiffre d'affaires du secteur en 2018 et sur la croissance de ce dernier. En 2018, 92,6 milliards d'euros ont été dépensés en ligne en France, un montant en hausse de 13,4% sur un an. Avec une croissance annuelle à deux chiffres, il est évident que le cap des 100 milliards d'euros sera franchi sans problème en 2019.

Les achats sur mobile en pleine croissance

Autre point intéressant, la croissance du m-commerce, soit l'e-commerce sur appareils mobiles (smartphones en particulier et tablettes) : il a représenté, en 2018, 22% de l'ensemble des achats, soit 20 milliards d'euros... alors qu'en 2014 seulement 8% des achats étaient réalisés par ce canal.

L'e-commerce conquiert plus de la moitié des Français

Toujours selon l'étude de la Fevad, 38,8 millions de Français ont acheté sur internet au premier trimestre 2019 ce qui représente 87,5% des internautes. Mais, surtout, les achats en ligne ont été adoptés par toutes les tranches d'âge : si plus de 9% des 18-49 ans achètent sur internet, on compte désormais plus de 80% des internautes ayant plus de 50 ans chez les e-acheteurs.

Des sites internet rentables

Du côté des professionnels, il semblerait qu'investir dans un site de vente en ligne soit un bon levier de croissance. Ainsi, les sites des TPE/PME sont 53% à être rentables et 30% à être à l'équilibre. Une croissance qui permet du recrutement : 16% des TPE/PME réalisant des ventes en ligne ont recruté au moins un salarié en 2018 et 23% ont un projet de recrutement pour 2019.

Le B to B se met au e-commerce

Le commerce en ligne entre professionnels commence à émerger : en 2017, ce canal a représenté 19% du chiffre d'affaires global des entreprises de B to B, contre 11% en 2007.