Patrimoine

Crise et patrimoine, que faire ?

CIC Banque Privée au rendez-vous des mutations en cours

La relation à distance, sans se substituer à la réunion physique, prend désormais une place à part entière dans la relation entre le banquier privé et son client. Les services numériques vont encore se développer, la recherche d'investissements socialement et écologiquement responsables va s'accélérer et devenir un critère majeur de sélection. Fidèle à son objectif de répondre aux attentes de ses clients, en les devançant même, CIC Banque Privée sera au rendez-vous de ces transformations.

À plus court terme, malgré une grande incertitude qui continuera de régner encore plusieurs mois, quelles décisions prendre dans la gestion de ses actifs et de son patrimoine ?

Sans réponse définitive à cette question, puisque tout conseil se doit d'être conforme au profil d'investisseur de chacun et à ses objectifs financiers et patrimoniaux propres, on peut toutefois tracer quelques pistes de réflexion.

La gestion d'actifs financiers cotés

Qu'ils soient détenus au travers d'un compte-titres ou au sein d'un contrat d'assurance-vie, il convient de s'interroger sur :

  • un renforcement de certaines lignes de titres n'ayant pas retrouvé leurs plus hauts niveaux (nonobstant un rebond déjà enregistré par les marchés d'actions depuis début avril).
  • certains supports dont la thématique semble porteuse dans le contexte nouveau.

Plus généralement, confier la gestion de ces avoirs à un professionnel a d'autant plus de sens que la volatilité reste importante et que la réactivité est donc cruciale.

La gestion d'actifs financiers non cotés

Votre banquier privé peut entamer avec vous une réflexion autour d'opportunités immobilières ou de fonds dits de « private equity ». Ces derniers pouvant avoir - outre la recherche d'une performance couplée à l'accompagnement d'entreprises françaises et européennes - un objectif d'impact sociétal.

La stratégie patrimoniale

La période actuelle est également propice à s'interroger sur des aspects d'organisation, de structuration de transmission et de protection.

Le contexte permet de réfléchir avec les membres de votre famille aux opportunités de transmettre par anticipation certains actifs du fait de la baisse des valeurs (titres de société familiale, biens immobiliers...), de modifier certaines dispositions (clauses bénéficiaires des contrats d'assurance-vie, contrat de mariage...) voire d'acquérir certains biens via des structures familiales (SCI, SARL...).

Une réflexion peut donc être menée avec votre banquier privé et un ingénieur patrimonial pour cerner vos objectifs et les priorités de votre vie : préservation de votre patrimoine personnel et professionnel, protection de vos proches (conjoint, enfants, petits-enfants...).

Cette période a par ailleurs impacté certaines décisions prises au niveau de l'entreprise : annulation, report de cession, de regroupement, d'acquisition. Votre banquier privé avec un spécialiste (ingénieur financier, ingénieur patrimonial...) peut vous accompagner pour vous projeter sur de nouveaux projets (transmission familiale, création de nouvelles structures...), entrevoir d'autres stratégies entrepreneuriales (entrée d'un fonds, de salariés...), réfléchir à des diversifications (croissance externe...).

Votre banquier privé se tient à votre disposition pour répondre à vos questions, réfléchir avec vous et vous donner les clés nécessaires à une prise de décision éclairée. N'hésitez pas à le contacter.