Pourquoi mettre en place un versement programmé sur votre PER Assurance Retraite ?

Afin de tenter d'améliorer votre niveau de vie et de revenus lors de votre retraite, vous avez ouvert un Plan d'Épargne Retraite (PER). Encore faut-il pour cela penser à mettre en place des versements programmés. Quelles en sont les principales modalités ?

Temps de lecture : 4 min

Souplesse et liberté

Libre à vous de choisir le montant et la périodicité de vos versements programmés sur votre PER Assurance Retraite. Avec un minimum de 50 € chaque mois ou chaque trimestre, vos versements programmés mis en place à la souscription ou plus tard vous permettent une constitution progressive de votre épargne retraite.

Vous épargnez ainsi à votre rythme et à votre mesure, en toute souplesse et liberté.

Un effort d'épargne non contraignant

En privilégiant des versements programmés, votre épargne retraite se constitue au fil de l'eau automatiquement, sans que vous n'ayez à y penser chaque mois. Votre effort d'épargne est ainsi dilué dans le temps et s'adapte à votre budget. Vos versements réguliers pourront également être complétés d'éventuels versements ponctuels en fonction de vos souhaits d'épargne sur le long terme. Vous pourrez ainsi ajuster vos versements à votre disponible fiscal en fin d'année.

Nous vous rappelons que vous ne pouvez pas disposer librement de cette épargne avant votre départ en retraite (sauf cas de rachat total anticipé exceptionnel1).

Atout fiscal en phase d'épargne

Vos versements volontaires (ponctuels ou programmés) peuvent être déductibles de votre revenu net imposable, dans la limite d'un plafond fixé pour chaque membre du foyer fiscal2. En effet, cela vous permet d'alléger vos impôts et constitue en ce sens un atout fiscal non négligeable. En contrepartie, vous ne pourrez alors pas bénéficier de l'exonération du capital au moment de la liquidation de votre épargne retraite.

Plus concrètement, la fiscalité qui va s'appliquer au dénouement du contrat, lors de votre départ en retraite, va dépendre de la modalité de sortie que vous choisirez : en rente viagère ou en capital ou les 2 modes combinés.

Un risque « lissé »

Que vous investissiez en Gestion Libre ou en Gestion Pilotée Horizon, la partie en fonds euros de votre contrat est sécurisée, celle en unités de compte suit l'évolution des marchés financiers. De ce fait, nous vous recommandons d'alimenter régulièrement votre contrat. En effet, l'investissement en unités de compte par des versements programmés s'avère une stratégie pertinente sur le long terme, compte-tenu de la volatilité des valeurs financières. C'est en ce sens que l'on parle de « risque lissé ».

Pour les supports en unités de compte, la rémunération est directement liée aux performances de chaque support sélectionné. La valeur du contrat peut donc fluctuer à la hausse comme à la baisse selon l'évolution des marchés financiers. L'assureur ne s'engage que sur le nombre de parts net de frais du contrat et non sur la valeur des parts. Il existe donc des risques à investir sur ces supports financiers.

Partager cet article

Besoin d'aide ?

Un conseiller est à vos côtés pour vous accompagner
Contacter un conseiller