Plans Autonomie Madelin

Préservez votre indépendance financière

Une rente pour rester autonome

En cas de perte d'autonomie, seuls les soins médicaux sont remboursés par la Sécurité sociale. Le coût moyen d'un hébergement en établissement spécialisé ou le maintien à domicile, entre 2 500 € et 3 000 € par mois, reste en grande partie à votre charge, malgré les aides versées dont l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA).

L'assurance Plans Autonomie vous verse une rente mensuelle de 300 € à 3 000 €/mois/mois déterminée à la signature du contrat.

En cas de dépendance temporaire, vous percevez la moitié de la rente et bénéficiez de services d'assistance adaptés à votre situation.

De l'aide en cas de dépendance temporaire

En cas d'immobilisation temporaire et d'impossibilité d'effectuer au moins 2 des 4 actes de la vie quotidienne2, vous bénéficiez d'un service d'assistance adapté à vos besoins :

  • garde-malade, jusqu'à 12 h par jour pendant 5 jours maximum
  • aide-ménagère, jusqu'à 20 h maximum
  • garde des animaux de compagnie, jusqu'à 10 jours maximum.

Une assistance complète avec Mondial Assistance

Avec Plans Autonomie Madelin, vous bénéficiez de l'assistance de spécialistes :

  • bilan de situation dès les premiers signes de dépendance : évaluer les besoins, les aménagements et les prestations d'assistance nécessaires
  • des conseils et des réponses pour faire face à la situation de dépendance : prévoir les conséquences, obtenir les bonnes adresses, effectuer les démarches administratives, connaître ses droits à prestation ou à financement, etc.
  • assistance de bien-être : mise en relation avec un réseau de professionnels spécialisés (transport, accompagnement, livraison de courses, livraison de repas à domicile, médecin, infirmier, services à domicile.)

Un soutien précieux aux aidants

Parce que la situation de dépendance impacte l'ensemble de la famille, Mondial Assistance soutient les aidants de l'assuré mais également l'assuré s'il est aidant de ses parents par :

  • la formation au rôle d'aidant : conseils de spécialistes pour aider à mieux gérer l'accompagnement, apprendre les bons gestes et la bonne attitude
  • une aide à l'organisation de la prise en charge temporaire du parent dépendant en cas d'absence.

En option, un premier capital pour vous équiper

Si vous choisissez l'option « Capital 1er équipement », un montant vous sera versé dès la reconnaissance de la dépendance par l'assureur, qu'elle soit partielle ou totale.

Ce capital correspond à 3 fois le montant de la rente mensuelle choisie et vous aide à parer aux dépenses urgentes : aménager votre domicile ou votre voiture.

Conditions d'adhésion

Nous vous conseillons de souscrire le contrat Plans Autonomie Madelin avant et jusqu'à vos 60 ans1pour bénéficier de formalités d'adhésion simplifiées. Toutefois, vous pouvez le souscrire jusqu'à l'âge de 75 ans, vous pourrez alors faire l'objet d'un questionnaire de santé.

La cotisation mensuelle varie selon le montant de la rente, votre âge, votre état de santé et le choix de l'option « Capital 1er équipement ».

Un délai de carence est imposé. Si la dépendance survient pendant le délai de carence, les cotisations versées vous seront remboursées.

Le cadre fiscal avantageux « Madelin »

Si vous êtes un travailleur non salarié (TNS), le contrat peut être souscrit dans le cadre du dispositif Madelin. Les cotisations sont déductibles des revenus professionnels (dans les limites prévues par la réglementation en vigueur) et la rente versée, si la survenance de la dépendance se passe pendant la phase d'activité, est imposable au même titre que les pensions et retraite.

Dans le cas où la survenance de la dépendance surviendrait après la phase d'activité (pendant la retraite par exemple), la rente servie ne sera pas imposable.

Si vous ne pouvez pas bénéficier du dispositif Madelin, consultez Plans Autonomie.

Document d'information sur le produit d'assurance

Pour consulter le résumé des principales garanties et exclusions du contrat

Voir le document

1 Pour un choix de rente inférieur à 900 € et pour toute personne de moins de 61 ans n'étant pas invalide ni prise en charge à 100% par la Sécurité sociale au titre d'une affection de longue durée.

2 Les 4 actes de la vie quotidienne sont : se déplacer, se laver, s'habiller, s'alimenter