Quel prêt choisir pour vos travaux de rénovation énergétique ?

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement ?
Votre conseiller vous indique quel prêt travaux choisir.

Faites-vous rappeler dans les meilleurs délais en complétant ce formulaire pour prendre rendez-vous

* Information obligatoire.

Appelez le
09 69 79 40 42
Appel non surtaxé
de 8h à 20h du lundi au vendredi, de 8h à 18h le samedi

Bâtir ensemble le financement de vos travaux de rénovation énergétique

  • Des prêts travaux adaptés à votre âge, vos ressources, votre apport

  • Des conditions de remboursement multiples

  • Prêts travaux cumulables avec les aides de l’État et des collectivités

Financez vos travaux avec des solutions attractives et accessibles

Afin que vous puissiez disposer d’un logement mieux isolé et confortable, tout en allégeant vos factures, le CIC vous propose des solutions de financement adaptées qui peuvent être combinées avec les aides et primes d’État pour les travaux de votre résidence principale.

  • Éco-prêt à taux zéro (Éco‑PTZ)12
    Jusqu’à
    50 000 €
    jusqu’à 20 ans
    En savoir plus
  • Prêt rénovation énergétique Développement Durable2
    Jusqu’à
    75 000 €
    jusqu’à 20 ans
    En savoir plus
  • Prêt Avance Rénovation13
    Jusqu’à
    30 000 €
    jusqu’à 15 ans
    En savoir plus

Exemple pour le TAEG Fixe à 0%

Pour un Éco-prêt d’un montant de 15 000 €, d’une durée de 4 ans et destiné à financer des travaux
Vous remboursez : 48 mensualités de 312,50 €
Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de : 0%
Taux débiteur fixe de : 0%
Vos frais de dossier : aucun
Le montant total dû est de : 15 000 €

Le montant des mensualités, indiqué ci-dessus ne comprend pas l’assurance emprunteur proposée habituellement : garantie décès, perte totale et irréversible d’autonomie, incapacité de travail et invalidité permanente : 1ère cotisation mensuelle de 2,86 €, cotisation mensuelle maximum : 2,86 €, taux annuel effectif de l’assurance (TAEA) de 0,33%. Après étude et sous réserve d’acceptation de votre dossier. Cotisation indicative donnée pour un assuré employé administratif de 35 ans, non fumeur, hors surprime. Les cotisations évoluent tous les ans en fonction de l’âge de l’assuré et du capital restant dû.

Exemple pour le TAEG Fixe à 3,51%

Pour un Éco-prêt d’un montant de 7 000 €, d’une durée de 48 mois et destiné à financer des travaux
Vous remboursez : 47 mensualités de 156,34 € et une dernière de 156,17 €
Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de : 3,51%
Taux débiteur fixe de : 3,45%
Vos frais de dossier : aucun
Le montant total dû est de : 7 504,15 €

Le montant des mensualités indiqué ci-dessus ne comprend pas l’assurance facultative proposée habituellement : assurance Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie, Invalidité et Incapacité de Travail. Assurance calculée sur le capital restant dû, avec un montant de 1ère cotisation mensuelle de 8,16 €, d’un montant total sur la durée du crédit de 206,18 € et un taux annuel effectif de l’assurance (TAEA) de 1,45%. Conditions au 01/02/2024.

Contacter un conseiller

Comment définir votre projet de rénovation énergétique ?

  1. Rendez-vous dans le guichet France Rénov’ de votre choix pour construire votre projet de rénovation énergétique (travaux à privilégier, aides mobilisables, coûts à votre charge).
  2. Complétez le financement de vos travaux sans frais jusqu’à 50 000€ avec l’Éco-PTZ
    • un taux à 0%
    • pas de frais de dossier
    • pas de condition de ressources.
  3. En cas d’inéligibilité à l’Éco-PTZ ou pour compléter votre financement, vous pouvez accéder à notre solution souple et à taux attractif : le Prêt Développement Durable.
  4. Et parce que financer la rénovation énergétique de son logement doit être accessible à tous, le CIC propose : le prêt Avance Rénovation13 qui ne se rembourse qu’à la mutation du bien ou lors de la succession.
  5. Confiez la réalisation de votre projet à nos partenaires du Kiosque à Services4.

Votre conseiller dédié et non commissionné est à vos côtés pour vous aider à faire le bon choix, selon votre situation et vos besoins.

Contacter un conseiller

Découvrez nos partenaires de confiance à qui confier vos travaux

Grâce à notre plateforme Kiosque à Services, vous pouvez entrer en relation de manière simple et rapide avec des prestataires sélectionnés pour leur qualité de services :

  • évaluer avec précision la consommation énergétique de votre bien
  • améliorer la performance énergétique de votre habitation en réalisant des travaux de rénovation
  • optimiser vos factures d’énergie en choisissant le bon fournisseur

En plus, le Kiosque à Services a négocié un avantage tarifaire pour nos clients du CIC.

Pourquoi faire des travaux de rénovation énergétique pour votre logement et lesquels choisir ?

Avant de penser au chauffage, rappelons que les murs, combles et sols sont l’enveloppe de votre maison ou appartement. Chauffer une habitation avec une enveloppe mal isolée et qui ne retient pas suffisamment la chaleur vous oblige à chauffer davantage et plus longtemps. Afin d’éviter cela, il est possible de réaliser des travaux d’isolation pour lutter contre cette déperdition de chaleur et ainsi réduire le montant de vos factures, en plus d’améliorer votre confort.

Isoler les murs

La mauvaise isolation des murs peut entraîner jusqu’à 20%5 de perte de la chaleur d’une maison selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).

Le saviez-vous ? L’isolation de vos murs ne se fait pas que par l’intérieur ! Selon la configuration de votre logement, il est possible de l’isoler par l’extérieur. Un professionnel pourra vous conseiller sur les travaux les plus adaptés à votre situation.

Isoler les combles

Le toit peut être à lui seul responsable de 30%5 de perte de chaleur de votre logement. Là aussi, selon la configuration de votre habitation (combles aménagés, combles perdus, toit-terrasse...), un professionnel vous aidera à déterminer les travaux adaptés pour isoler thermiquement vos combles.

Isoler les sols, sous-sols, caves et garages

En toute logique et pour bien isoler l’intégralité de l’enveloppe de la maison, il faudra également isoler les sols, responsables de la perte de 7 à 10%5 de chaleur du domicile. Selon la configuration des lieux (cave ou sous-sol aménagé, garage sous la maison etc.) un professionnel pourra vous aider à définir la façon la plus optimale pour isoler vos sols et sous-sols.

Isoler les fenêtres

Après quelques années, les fenêtres et autres ouvertures vitrées peuvent ne plus assurer leur rôle et laisser circuler l’air. Selon l’ADEME, les remplacer permet de réduire d’entre 10 et 15%5 la déperdition thermique. Changer vos fenêtres ou portes-fenêtres pour des modèles en double vitrage vous permettra de limiter le passage de l’air.

Quels types de travaux de rénovation énergétique sont possibles ?

Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous avons listé les principaux travaux qui vont vous permettre d’améliorer les performances énergétiques de votre domicile. Et devinez quoi ? Ils sont éligibles aux éco-prêts proposés par le CIC.

Les travaux qui vous permettent d’améliorer la performance énergétique de votre habitation sont : l’isolation (murs, planchers, combles, fenêtres), le chauffage (changement de chaudière, installation d’une pompe à chaleur), la ventilation (installation d’une VMC).

Pour bénéficier des aides financières de l’État, vous ne pouvez pas faire appel à n’importe quel artisan. Il faut que ce dernier soit certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Pour trouver quel professionnel est certifié RGE ou vérifier la validité de sa certification, vous pouvez vous rendre sur l’annuaire de France Rénov’. Il vous suffit de renseigner soit un code postal, soit directement le nom de l’entreprise ou son numéro SIREN/SIRET.

Quelles sont les aides financières pour la rénovation énergétique ?

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ s’adresse à tous les propriétaires et à toutes les copropriétés de logement construit depuis au moins 15 ans. Le montant de la prime est calculé en fonction des revenus et du gain écologique des travaux.

Mon Éco-PTZ Prime Rénov’

Ce prêt à taux zéro finance2 le reste à charge des travaux d’amélioration de performance énergétique de votre logement pour lesquels MaPrimeRénov’ (MPR) a été accordée par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), et à condition que le logement n’ait pas déjà bénéficié d’un Éco-Prêt à Taux Zéro.
Sur présentation du courrier d’attribution d’une prime MPR daté de moins de 6 mois, vous pouvez bénéficier d’un prêt au taux de 0%, pouvant aller jusqu’à 30 000 €, dans la limite du montant restant à votre charge.

Le logement concerné doit être achevé depuis plus de 15 ans à la date de début d’exécution des travaux (2 ans pour les travaux nécessitant la dépose d’un chauffage au fioul) et constituer la résidence principale de l’emprunteur, d’un membre de sa famille, ou d’un locataire. Il ne peut être attribué qu’un prêt « Mon Éco-PTZ Prime Rénov’ » par logement.

Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Ce prêt à TAEG fixe de 0% dont les intérêts sont pris en charge par l’État, peut être accordé à tout propriétaire souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique, sans condition de ressources. Il peut couvrir entre 7 000 € et 50 000 € de travaux d’isolation ou d’installation d’équipements exploitant une source d’énergie renouvelable.

Retrouvez l’exemple représentatif plus haut.

Certificats d’économie d’énergie (CEE)

Les fournisseurs d’énergie peuvent proposer des aides financières aux particuliers afin de financer partiellement ou totalement leurs travaux standards d’économies d’énergie dans leur logement.
Ces aides sont proposées dans le cadre de ce que l’on nomme les certificats d’économie d’énergie (CEE).
Le montant de l’aide proposée tient compte de l’ampleur des économies d’énergie réalisées et de vos revenus. Selon les fournisseurs d’énergie retenus, l’aide peut prendre différentes formes (prime, bon d’achats, réductions...). Certains fournisseurs proposent de faire une simulation sur leur site internet pour connaître le montant de l’aide auquel vous pouvez prétendre.
Notre conseil : mettez en concurrence plusieurs fournisseurs d’énergie pour bénéficier de la meilleure aide possible.

TVA à taux réduit

Certains travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement et d’entretien sur les logements d’habitation achevés depuis 2 ans peuvent bénéficier d’un taux réduit de TVA à 10% voire 5,5% au lieu du taux normal de 20%. En Guadeloupe, Martinique et à La Réunion, le taux applicable est de 2,1%.

Dégrèvement et plafonnement de la taxe foncière

Si vous êtes âgé de plus de 65 ans et de moins de 75 ans au 1er janvier de l’année d’imposition, et que vous répondez aux conditions de ressources définies pour l’exonération, vous pouvez bénéficier d’un dégrèvement de la taxe foncière d’un montant de 100 €.

Si vous ne pouvez pas bénéficier d’une exonération, le montant de votre taxe foncière concernant votre résidence principale peut être plafonné.

Le plafonnement consiste à supprimer la partie de la taxe foncière qui dépasse 50% des revenus de votre foyer fiscal.

Dispositif Denormandie

Le dispositif Denormandie s’adresse aux particuliers souhaitant investir dans un logement ancien pour le mettre en location.
L’abattement fiscal proposé dépend de la durée pendant laquelle vous vous engagez à louer votre logement.

Prêts de rénovation énergétique : vos questions les plus fréquentes

3 bonnes raisons d’être client CIC

Concrétisez votre projet

Un conseiller dédié vous accompagne

Prendre rendez-vous maintenant
Appelez le
09 69 79 40 42
Appel non surtaxé
de 8h à 20h du lundi au vendredi, de 8h à 18h le samedi

En savoir plus sur nos solutions et services dédiés

  • Prêt rénovation énergétique Crédinergie1, 2
    Financez vos travaux pour faire des économies et gagnez en confort.
  • Prêt Avance Rénovation2, 3
    Financez, sous conditions de ressources, le montant des travaux non couvert par les aides de l’État et des collectivités locales.
  • Passez par un expert pour vos travaux
    Confiez votre projet à un expert sélectionné pour vous grâce au Kiosque à Services.