Vrai/faux : cinq idées reçues sur la revente d'un bien immobilier

Vous envisagez de revendre votre maison. Serez-vous imposé sur la plus-value immobilière réalisée ? Si votre logement est bien placé, êtes-vous assuré de le revendre facilement ? Vous payez encore un crédit immobilier pour votre appartement : cela vous empêche-t-il de le revendre ? Nos réponses à vos questions sur la revente.

Temps de lecture : 3 min

Pouvez-vous revendre seul, sans l'aide d'une agence ?

Si une vente directe permet d'économiser les frais d'agence immobilière, elle comporte des risques dont celui de ne pas estimer votre bien immobilier à son juste prix.

Si le prix est trop élevé par rapport au marché, la vente peut être plus compliquée à réaliser.

Une transaction immobilière est encadrée par des obligations, comme la fourniture de différents diagnostics (amiante, plomb, électricité...) à l'acquéreur. Mieux vaut se faire entourer par un agent immobilier ou un notaire.

Une revente facile dépend-elle de l'emplacement du bien ?

Si votre bien est situé dans un secteur attractif, facile d'accès et avec toutes les commodités, vous avez de grandes chances de revendre facilement votre bien immobilier.

Mais l'état du logement compte aussi. Vous l'avez bien entretenu ? Vous ne devriez pas avoir de difficultés à le revendre. Et tous les biens immobiliers trouvent preneurs s'ils sont au prix du marché.

Faut-il attendre quelques années avant de revendre un bien ?

En effet, il est préférable de ne pas revendre rapidement un bien immobilier que vous venez tout juste d'acheter. Il est conseillé de le conserver pendant au moins six ans pour amortir les frais liés à cette acquisition, comme les frais de notaire et les intérêts liés à l'emprunt immobilier.

S'il s'agit d'un logement neuf, c'est un peu différent. Un bien est considéré comme neuf si sa construction date d'il y a moins de cinq ans. Pour ne pas perdre d'argent, il peut être intéressant de le revendre dans les cinq ans suivant son achat.

Vous payez encore le crédit immobilier, pouvez-vous revendre ?

Vous pouvez tout à fait revendre votre bien, même si vous n'avez pas fini de rembourser totalement votre crédit immobilier. Sachez que vous allez faire un remboursement par anticipation ce qui implique, parfois, des pénalités à payer à votre banque. Celles-ci ne peuvent pas dépasser 6 mois d'intérêts sur le capital remboursé par anticipation au taux moyen du prêt et 3% du capital restant dû avant le remboursement anticipé, selon le Code de la consommation.

À travers un prêt relais, vous pouvez même réaliser un nouvel achat immobilier et ce, même si vous n'avez pas encore revendu votre bien.

La plus-value sur la résidence principale est imposable ?

Une plus-value correspond à la différence entre le prix d'achat et le prix de vente d'un bien. Elle est soumise à l'impôt sur le revenu et à des prélèvements sociaux. Mais vous en êtes exonéré s'il s'agit de la vente de votre résidence principale.

Partager cet article

Besoin d'aide ?

Contacter un conseiller

Nos conseils