Le PER individuel est-il fait pour vous ?

Le législateur a souhaité donné plus de souplesse à l’épargne retraite avec le PER (Plan d’Épargne Retraite). Retour sur les principaux atouts qu’il présente.

Temps de lecture : 3 min

Un atout fiscal en phase d’épargne

Les versements volontaires sur votre PER individuel peuvent être déductibles de vos revenus imposables, dans la limite d’un plafond fixé pour chaque membre du foyer fiscal. Cela vous permet ainsi d’alléger vos impôts.

Cependant, selon votre situation patrimoniale, vous pouvez aussi choisir de ne pas profiter de cette déduction fiscale au moment des versements, afin de privilégier une exonération au moment de la liquidation de votre épargne retraite, en cas de sortie en capital.

De la souplesse en phase d’épargne

Vous pouvez épargnez librement selon le montant de votre choix et à votre rythme, selon la périodicité que vous préférez, que vos versements soient ponctuels ou/et programmés.

Une modularité sur mesure

En fonction de votre profil d’investisseur et de votre appétence au risque, vous optez pour un type de gestion adapté : pilotée par horizon ou libre.

  • En Gestion Pilotée Horizon, vous confiez la gestion financière de votre épargne retraite à votre assureur qui détermine le profil d’investissement qui vous correspond le mieux (proportion d’unités de compte et de fonds euros).
  • En gestion libre, vous choisissez les supports d’investissement en unités de compte qui vous correspondent le mieux.

Pour les supports en unités de compte, la rémunération est directement liée aux performances de chaque support sélectionné. La valeur du contrat peut donc fluctuer à la hausse comme à la baisse selon l’évolution des marchés financiers. L’assureur ne s’engage que sur le nombre de parts du contrat et non sur la valeur des parts. Il existe donc des risques à investir sur ces supports financiers.

Disponibilité

Avant l’échéance, le contrat PER Assurance Retraite ne comporte pas de faculté de rachat sauf en cas d’acquisition de la résidence principale et en cas d’accidents de la vie1.

De la flexibilité à la sortie du contrat

Lors de la liquidation de votre épargne retraite, au plus tôt à l’âge légal de départ à la retraite, plusieurs modalités s’offrent à vous :

  • la rente viagère
  • la sortie en capital total ou partiel
  • la combinaison des 2 modes de récupération des fonds

Besoin d'aide ?

Un conseiller est à vos côtés pour vous accompagner
Contacter un conseiller

Nos conseils