Logement

Vous voulez acheter un logement neuf ? Suivez nos 10 conseils !

1 - Assurez-vous de votre capacité de financement

Les prix de l'immobilier sont plus élevés dans le neuf que dans l'ancien, principalement en raison du prix du foncier. Mais les frais de notaire sont moins élevés dans le neuf : ils représentent 3% à 4% du prix de vente, contre 7% à 8%1 dans l'ancien.

Vérifiez auprès de votre banque combien vous pouvez emprunter pour votre crédit immobilier.

2 - Investissez dans un logement qui vous correspond

Il s'agit de votre premier achat ? Vous êtes en couple ? Voyez plus grand, privilégiez les appartements T2 ou T3, si vous comptez fonder une famille dans les années qui suivent votre acquisition.

Empruntez un peu plus pour acheter un garage, des biens très prisés en ville. Optez pour un appartement en rez-de-chaussée si votre budget est limité, leurs prix étant moins cher qu'un logement en étage ou en attique.

Si vous achetez dans le cadre d'un investissement locatif de type Pinel, pour faire de la défiscalisation immobilière, choisissez un type de logement adapté au quartier : par exemple, un T2 ou un T3 si le secteur attire plutôt des familles.

3 - Visitez le quartier

Si vous avez trouvé le logement de vos rêves, visitez les alentours, l'environnement du programme immobilier. Allez sur place à différents moments de la journée pour vous faire une idée de l'ambiance du quartier. Rendez-vous en mairie pour savoir si d'autres projets immobiliers ou constructions sont prévus dans le secteur.

Desserte efficace en transports en commun, proximité des écoles, présence de commerces... sont des éléments à prendre en compte avant de faire votre choix.

4 - Renseignez-vous sur le promoteur immobilier

N'hésitez pas à vous renseigner sur la solidité financière du promoteur immobilier. Allez voir ses précédentes réalisations et vérifiez qu'il dispose de toutes les garanties financières.

Vous pouvez regarder avec quels promoteurs travaillent les agences immobilières qui ont une bonne réputation dans votre secteur.

Renseignez-vous aussi sur les entreprises qui interviennent sur les différents chantiers du professionnel.

5 - Étudiez les plans et personnalisez votre logement

Dans le cadre d'une vefa (vente en l'état futur d'achèvement), vous choisissez votre logement à partir de plans et de documents. Moyennant un surcoût, vous pouvez personnaliser votre logement : agrandir une chambre, déplacer une cloison... Échangez avec le promoteur pour voir ce qu'il est possible de modifier.

Toujours dans le cadre de la vefa, sachez que vous pouvez effectuer vous-même certains travaux de finition (murs intérieurs et revêtements), après la livraison du bien.

6 - Visitez un appartement témoin

Le quartier vous plaît, vous avez choisi et personnalisé votre logement, mais vous n'arrivez pas à vous projeter à l'intérieur à partir d'un simple catalogue ? Visitez un appartement témoin si votre programme le prévoit. Vous pourrez ainsi vous rendre compte des volumes, de l'agencement des pièces et de la qualité des aménagements et prestations.

Certains promoteurs immobiliers proposent des maquettes des biens ou des visites virtuelles 3D en immersion totale dans les logements. Celles-ci peuvent être visibles à leur bureau de vente ou chez vous depuis votre ordinateur.

7 - Lisez bien le contrat de réservation

Dans le cadre d'une vefa, vous pouvez signer un contrat de réservation (appelé aussi contrat préliminaire), permettant de réserver le bien. Il doit contenir certaines informations dont le délai d'exécution des travaux.

Vous signerez ensuite chez le notaire le contrat de vente définitif. Il réitère la date d'achèvement du logement, entre autres. Des pénalités de retard peuvent être inscrites en cas de dépassement par le promoteur de la date de livraison.

8 - Vérifiez les travaux à chaque appel de fonds

Le paiement d'un logement acheté sur plan s'effectue de manière échelonnée, à travers des appels de fonds. Par exemple, à l'achèvement des fondations, vous ne payez que 35%2 maximum du prix de vente et 70%2 du prix à la mise hors d'eau (murs et toiture achevés, etc.).

Vérifiez bien l'avancée du chantier avant chaque appel de fonds. Si l'attestation d'avancement des travaux ne correspond pas à la réalité, attendez d'être sûr(e) avant d'autoriser votre banque à débloquer l'argent.

9 - Soyez attentif lors de la livraison du logement

Vous constatez des défauts dans le logement lors de sa livraison ? Vous avez 30 jours pour établir une liste de réserves qu'il appartient au promoteur de lever en sollicitant les entreprises intervenues sur le chantier du programme.

10 - Faites preuve d'un peu de patience...

Dans le cadre d'un logement en vefa, vous devez prendre en compte le délai de livraison du bien, qui intervient en général 18 à 24 mois3 après le démarrage des travaux.

1 Selon les Notaires de France

2 Article R261-14 du Code de la construction et de l'habitat

3 Selon la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI)