Études supérieures |

Réforme de la sécurité sociale étudiante

Vous êtes étudiant en 2018-2019 : ce qui change pour vous

Jusqu'à présent, les étudiants devaient obligatoirement souscrire une Sécurité sociale spéciale auprès des mutuelles étudiantes, et débourser un peu plus de 200 €. Désormais, avec le « Plan étudiants » mis en place par le gouvernement, vous n'avez plus rien à débourser pour être couvert.

En revanche, lors de votre inscription, vous devrez vous acquitter1 d'une contribution annuelle de 90 € pour des actions sociales, culturelles, sportives...

Pour les nouveaux étudiants

Si vous entrez pour la première fois dans l'enseignement supérieur à la rentrée 2018-2019, il n'y a aucune démarche à faire pour être inscrit à la Sécurité sociale et vous n'avez rien à payer. Vous pouvez rester affilié au régime de Sécurité sociale de vos parents.

Cas particuliers :

  • Si jamais vous souhaitez être plus indépendant, vous pouvez envoyer votre RIB à la CPAM (Caisse Primaire d'Assurance Maladie) à laquelle vous êtes rattaché.
  • Si vous déménagez et changez de département, contactez votre CPAM pour faire une demande de mutation vers la CPAM de votre nouveau lieu de vie.
  • Si vous êtes étudiant étranger originaire de l'Union européenne et que vous disposez d'une Carte Européenne d'Assurance Maladie (CEAM) valide, vous n'avez pas besoin de vous affilier à l'assurance maladie française : c'est l'assurance maladie de votre pays d'origine qui prendra en charge vos frais de santé et vous remboursera.

Pour ceux qui poursuivent leurs études

Si vous étiez déjà inscrit dans un établissement de l'enseignement supérieur l'an passé, vous restez affilié à la Sécurité sociale étudiante jusqu'à la rentrée 2019/2020. Vous restez dans la même mutuelle étudiante, mais comme les nouveaux étudiants, vous ne payez rien.

À partir de la rentrée 2019, tous les étudiants précédemment rattachés à une mutuelle étudiante pour leur sécurité sociale seront automatiquement rattachés à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de leur lieu d'habitation.

Pour les anciens étudiants

Vous étiez étudiant mais vous arrêtez vos études en 2018 ? Vous devez alors quitter votre mutuelle étudiante et vous enregistrer à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de votre lieu de résidence ou dans tout autre régime en fonction de votre activité professionnelle.

Comment être bien remboursé ?

Que vous soyez nouvel étudiant ou non, rien ne vous oblige à souscrire une mutuelle étudiante. Pour compléter les remboursements de l'assurance maladie, vous pouvez adhérer à une complémentaire santé auprès de l'établissement de votre choix.

  • Vous bénéficiez déjà de la Complémentaire Santé du CIC par vos parents ?
    Ne changez rien ! Vous pouvez continuer de bénéficier de garanties solides jusqu'à vos 28 ans sans démarche particulière.
  • Vous souhaitez souscrire votre propre complémentaire santé
    L'offre santé du CIC est particulièrement adaptée aux besoins des étudiants.

Nous proposons la formule Primo, accessible pour les petits budgets.

  • Vous êtes couvert pour l'essentiel : consultations chez les médecins généralistes et spécialistes, pharmacie, analyses de laboratoire, radiologie...
  • Zéro euro à avancer : en réglant les professionnels de santé avec la Carte Avance Santé, vous n'êtes débité qu'après remboursement de la sécurité sociale et de la complémentaire.
  • En optique, monture et verres sont intégralement pris en charge chez nos opticiens partenaires (voir conditions de l'offre Intégral'Optic), sinon vous bénéficiez d'un forfait de 200 € pour l'opticien et l'équipement de votre choix.
  • Vous gérez tout en ligne : sur internet comme sur l'application smartphone, accédez aux fonctionnalités indispensables (envoi de vos demandes de remboursement par simple photo, suivi et consultations des remboursements, simulation de prise en charge...).
  • Vous bénéficiez du service Médecin Direct, qui vous permettra d'échanger par e-mail avec un médecin pour toutes vos questions médicales, en toute confidentialité.

Si vous souhaitez de meilleures garanties, optez plutôt pour nos formules MODULO, qui vous permettent de composer une assurance sur-mesure.

1 Les boursiers du CROUS en seront exonérés. De même que les étudiants bénéficiant du statut de réfugié, de la protection subsidiaire ou encore ceux qui sont enregistrés comme demandeur d'asile. Plusieurs cas particuliers sont détaillés sur le site Internet du Cnous à destination des étudiants.